Insolite : des multiprises à tentacules

24 décembre 2007 à 09h41
0
00FA000000709638-photo-philips-protecteurs-de-surtension-powersquid.jpg
Si les multiprises sont une invention bien commode (comment ferait-on sans à présent que le nombre d'appareils électriques est très largement supérieur au nombre de prises que compte un logement ?), il faut également reconnaitre qu'elles ne sont pas toujours pratiques. Ainsi, malgré plusieurs emplacements disponibles, qui n'a jamais rencontré de difficultés au moment de brancher un chargeur de piles sur une multiprises ? A peine le chargeur enfoncé, voilà en effet l'interrupteur qui s'éteint, et c'est alors toute l'organisation des branchements qu'il faut revoir !

Lorsque ce genre de cas de figure se produit, il y a toutefois plus ingénieux que d'appeler l'électricien pour qu'il installe de nouvelles prises ou de brancher des multiprises en série. La solution peut en effet consister à faire appel à une multiprises flexible composée de cinq « tentacules » de longueurs différentes (un de 17 cm, deux de 12 cm et deux de 7 cm) qui évitent les contraintes liées à la forme alignée des adaptateurs classiques. Les tentacules en question sont reliés à une boîte de contrôle chargée d'absorber les surcharges électriques. Philips, qui est à l'origine de ce concept de multiprises, parle d'une absorption de 27% supérieure à celle d'autres produits comparables. La gamme des protecteurs de surtension PowerSquid comprend à l'heure actuelle quatre références dont les prix s'échelonnent de 29,99 à 39,99 euros. Un tarif raisonnable au regard des dispositifs concurrents, sans compter que les multiprises tentacules font partie de ces objets qui, lorsqu'ils sont dévoilés au grand jour, font que l'on se demande comment on a pu faire sans par le passé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top