IAC fait de Brightcove sa plate-forme vidéo

Ariane Beky
19 décembre 2007 à 16h04
0
00705414-photo.jpg
Maison mère du moteur de recherche Ask.com et du site de rencontres Match.com, IAC (InterActiveCorp) a signé un accord d'envergure avec Brightcove, plate-forme de publication de contenus vidéo.

Dans ce cadre, les marques du groupe américain IAC s'appuieront sur la technologie Brightcove pour publier des vidéos sur leurs sites web, gérer la syndication et intégrer des publicités. Ticketmaster, Citysearch et 23/6 comptent parmi les premières marques du réseau IAC à utiliser Brightcove.

« A travers cet accord, nous continuons à renforcer notre relation avec notre audience en ligne, à élargir la visibilité de nos marques, à trouver de nouvelles sources de revenus », a déclaré Barry Diller, président d'IAC, mercredi dans un communiqué. Au mois d'octobre 2007, le réseau de sites web du groupe aurait attiré 171 millions de visiteurs uniques à travers le monde, d'après comScore.

Enfin, outre IAC, actionnaire minoritaire de Brightcove, la plate-forme est utilisée par de nombreux acteurs des médias et du divertissement, dont CBS, Dow Jones & Company, Fox Entertainment, MTV Networks et le New York Times.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top