IAC fait de Brightcove sa plate-forme vidéo

19 décembre 2007 à 16h04
0
00705414-photo.jpg
Maison mère du moteur de recherche Ask.com et du site de rencontres Match.com, IAC (InterActiveCorp) a signé un accord d'envergure avec Brightcove, plate-forme de publication de contenus vidéo.

Dans ce cadre, les marques du groupe américain IAC s'appuieront sur la technologie Brightcove pour publier des vidéos sur leurs sites web, gérer la syndication et intégrer des publicités. Ticketmaster, Citysearch et 23/6 comptent parmi les premières marques du réseau IAC à utiliser Brightcove.

« A travers cet accord, nous continuons à renforcer notre relation avec notre audience en ligne, à élargir la visibilité de nos marques, à trouver de nouvelles sources de revenus », a déclaré Barry Diller, président d'IAC, mercredi dans un communiqué. Au mois d'octobre 2007, le réseau de sites web du groupe aurait attiré 171 millions de visiteurs uniques à travers le monde, d'après comScore.

Enfin, outre IAC, actionnaire minoritaire de Brightcove, la plate-forme est utilisée par de nombreux acteurs des médias et du divertissement, dont CBS, Dow Jones & Company, Fox Entertainment, MTV Networks et le New York Times.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Resident Alien : Alan Tudyk prend ses quartiers sur Terre (et sur Syfy)
Guide crypto : comment et quand se lancer dans les crypto-monnaies ?
Attestation de déplacement : confinement ou couvre-feu, à chacun son document dérogatoire !
Haut de page