Sinequa lance la V6 du moteur Sinequa Engine

Ariane Beky
10 décembre 2007 à 15h09
0
00656264-photo.jpg
L'édition française des technologies de recherche d'entreprise est en ébullition ! Sinequa sort la nouvelle mouture de son outil pour les entreprises et les administrations : Sinequa Engine 6.0.

Composant de Sinequa CS, Sinequa Engine repose sur une technologie brevetée basée sur la linguistique et la sémantique. Parmi les nouveautés de la version 6 : la réplication des données, l'extension des mécanismes de montée en charge, l'enrichissement des capacités de classement et de navigation, l'élargissement des formats supportés à OpenDocument 2.0, notamment utilisé par la suite bureautique libre OpenOffice.org, l'optimisation continue de la mémoire.

« Sinequa recherche continuellement la satisfaction de ses clients et souhaite les accompagner sur la durée grâce à des solutions performantes en matière de recherche documentaire structurée et non structurée. Ainsi, cette nouvelle version répond-elle aux attentes actuelles des entreprises qui souhaitent trouver les informations pertinentes en temps réel », affirme dans un communiqué Jean Ferré, président de Sinequa.

Une chose est sûre, la solution Sinequa Engine équipe Wikio, les sites du quotidien Le Monde, d'Orange et, bientôt, de Courrier International et des Echos. Des administrations comme le Sénat, le ministère de la culture, la Cour des comptes et le Secrétariat général de la défense nationale l'utilisent. C'est également un composant OEM (original equipment manufacturer) embarqué dans les solutions de SGT, d'Instranet ou encore de Bluekiwi.

A noter : Pour le lancement de Sinequa Engine 6.0, l'éditeur offre à ses clients « la capacité d'étendre leur déploiement » à la plate-forme de recherche et de navigation pour entreprises Sinequa CS. Cette dernière repose sur une technologie brevetée quadri-core : « full-text morphosyntaxique », statistique, sémantique et structurée.

Rappelons, enfin, que Sinequa est un acteur majeur du marché français du moteur de recherche pour entreprises. La société entre en concurrence avec d'autres spécialistes français, Exalead, Antidot, Polyspot, mais également avec l'anglo-américain Autonomy et le norvégien FAST.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top