Facebook et Beacon : Zuckerberg fait son mea culpa

Par
Le 06 décembre 2007
 0
00556421-photo.jpg
La rançon de la gloire ? Fondateur et président du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, regrette d'avoir intégré par défaut le programme publicitaire controversé Beacon. « Nous avons fait du mauvais boulot et je m'en excuse », a indiqué le jeune entreprenaute dans son billet « Thoughts on Beacon » daté du 5 décembre 2007.

Lancé il y a un mois, ce programme permet la publication, à des fins commerciales, des achats en ligne effectués par les utilisateurs de la plate-forme communautaire en s'appuyant sur leurs données privées. Ainsi, les achats d'un utilisateur de Facebook pouvaient être dévoilés à ses contacts (liste d'amis) sans qu'il ait donné son accord. Tollé !

La semaine dernière, répondant aux exigences de MoveOn.org, dont la pétition « Facebook, stop invading » a été signée par plus de 50.000 utilisateurs, la direction de Facebook a rendu son programme optionnel. Désormais, le programme est censé ne pouvoir être activé sans l'accord explicite (opt-in) de l'utilisateur.

Réseau social lancé par deux anciens étudiants d'Harvard en 2004, ouvert à tous les internautes depuis, Facebook affiche désormais 55 millions de membres actifs à travers le monde.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33

Les dernières actualités

scroll top