L'édition 2008 du concours d'aide à la creation d'entreprises innovantes est lancée

03 décembre 2007 à 12h07
0
00685978-photo.jpg
Les inscriptions à la 10ème édition du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes sont ouvertes depuis le 1er décembre. Les dossiers de participation sont disponibles sur les sites Internet du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, de l'ANR et de l'organisme de financement et d'accompagnement des PME OSEO.

Deux types de projets peuvent être déposés jusqu'au jeudi 31 janvier 2008 : les projets « en émergence », qui pourront bénéficier d'une subvention de 45.000 euros maximum pour financer les prestations nécessaires à leur maturation, d'une part, les projets de « création développement », d'autre part. Cette catégorie, ouverte aux entreprises créées depuis le 30 juin 2007, couvre des projets ayant déjà prouvé leur pertinence. Les lauréats se verront attribuer une subvention de 450.000 euros maximum pour financer une partie de leur programme d'innovation.

Le succès du concours tient à la fois à l'importance de l'aide financière accordée et à l'accompagnement apporté aux jeunes entrepreneurs. En 2007, sur les 1.153 projets déposés, 158 ont été distingués pour une édition dotée d'un budget d'environ 30 millions d'euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Nintendo Indie World : un live stream de 20 minutes prévu à 18 heures
Facebook se lance dans le speed-dating en vidéo
Avis RED by SFR : est-ce le meilleur forfait mobile sans engagement ?
Sony annonce ses smartphones Xperia 1 III, Xperia 5 III, Xperia 10 III, et met le paquet sur la photo
Netflix relooke sa section
Microsoft annonce son Surface Laptop 4
Samsung annonce une nouvelle conférence Galaxy le 28 avril
Apple tiendra sa prochaine conférence le 20 avril
Oculus Quest 2 : la dernière mise à jour permet de jouer sur PC sans aucun câble
OPPO lance 3 nouveaux smartphones 5G sous la barre des 350€
Haut de page