Frédéric LEMANN, Gulliver : "les comparateurs jouent le rôle de conseillers virtuels"

Frédéric LEMANN
30 novembre 2007 à 11h20
0
Fondateur de Gulliver.com, un éditeur français de logiciels et d'applications en ligne spécialisé dans l'e-commerce et le web marketing, frederic-lemann propose cette tribune libre dans laquelle il revient sur le rôle clef des comparateurs.

0118000000683732-photo-fr-d-ric-lemann.jpg
Frederic Lemann
L'e-commerce connaît aujourd'hui une formidable expansion auprès des internautes qui, séduits par des offres toujours plus alléchantes et qualitatives, ont largement contribué à transformer un concept innovant naissant il y a quelques années en un succès commercial unanimement reconnu.

Fort de ce constat, l'on remarque aujourd'hui une multiplication effrénée du nombre de e-boutiques et une structuration importante de l'offre avec l'arrivée de nouveaux acteurs qui ont su tirer parti des premières expériences menées avec plus ou moins de succès. Ainsi, nous entrons dans une phase de concurrence intense où les professionnels du e-commerce cherchent à innover afin de transformer les internautes en consommateurs et surtout à les fidéliser à leur e-enseigne.

Pour se faire, outre un positionnement marketing différenciateur et un concept original, les acteurs du marché multiplient les investissements technologiques et encouragent leurs DSI à innover constamment dans le but d'optimiser leurs plates-formes e-commerce et de les rendre toujours plus attractives.

Parmi les points les plus important, l'accès à l'information ou plutôt au produit ou au service recherché représente un élément clé. En effet, aujourd'hui les e-boutiques proposent au même titre que les grandes enseignes traditionnelles plusieurs centaines voire milliers de références appartenant à différents univers. L'on comprend donc parfaitement que, pour aiguiller rapidement le cyber acheteur dans son choix, l'intégration d'outils de recherche représente un élément stratégique.

Pour se faire, la majorité des acteurs s'appuie sur des moteurs de recherche dont certains justifient d'une approche sectorielle qui les rends d'autant plus performants avec des temps d'accès au produit recherchés inférieur à 0,2 secondes. Très efficace, ce mode de recherche convient parfaitement aux e-clients « confirmés » se rendant sur une boutique électronique pour acheter un produit bien précis .

En revanche, fort du nombre croissant de nouveaux internautes se rendant sur les sites de vente en ligne et notamment d'acheteurs peu avertis à ce nouveau mode de consommation, l'intégration de nouveaux outils complémentaires s'impose comme une donnée incontournable.

Dans ce contexte, la notion d'accompagnement semble aujourd'hui occuper une place de choix dans la réflexion des Directions des Systèmes d'information, qui, pour répondre aux attentes des internautes, souhaitent proposer des services d'aide au choix ludiques et permettre aux internautes de trouver en un minimum de clics le produit le mieux adapté à leurs attentes. Il s'agit alors de pallier aux carences du tout virtuel et de proposer un service de conseil à valeur ajoutée comparable à celui proposé par des vendeurs dans des enseignes physiques. Ce constat est unanimement partagé par les DSI des sites e-commerce proposant des produits ou services à forte valeur ajoutée ( électronique, techniques...). En effet, comment sélectionner par exemple l'appareil photo le plus en adéquation avec ses attentes, quels contrats d'assurance choisir , quelles sont les différences ?....Autant de questions légitimes et incontournables pour lesquelles l'utilisation d'un moteur de recherche classique peut ne pas suffir.

C'est dans ce contexte, la notion de comparateur prend tout son sens ! En effet, nouveaux éléments clés du e-commerce, les comparateurs jouent le rôle de conseillers virtuels et permettent de pallier à l'absence de prestations d'aide au choix des sites e-commerce. La notion de service offerte par ces nouveaux outils est donc un élément de compétitivité majeur !

Ainsi, l'on constate l'émergence de nombreuses nouvelles initiatives. Se distinguent alors deux modes opératoires. Le premier s'appuie sur l'intégration de comparateurs au sein d'un site e-commerce qui souhaite valoriser ses produits et améliorer son avantage concurrentiel. Ces comparateurs proposent des outils d'aide au choix dynamiques et dans certains cas un habillage web 2.0 ( video d'un e-vendeur...) qui accompagnera pas à pas l'internaute dans sa démarche.

La seconde tendance est le développement de sites de comparaison dédiés à la présentation de produits ou services spécifiques. Il s'agit ici de plates-formes centrées sur une activité bien précise ou est comparée une gamme de produits concurrents. Un point intéressant est notamment leur origine. Ainsi, on constate fréquemment que ces sites sont proposés par une réunion de professionnels d'un même secteur, qui dans une logique de transparence, choisissent de co-développer ces projets pour présenter les différences entre leurs offres. Certains secteurs comme celui de l'assurance ont été les pionniers de ce type de lancements.

Les comparateurs sont donc un nouveau moteur de croissance pour les professionnels du e-commerce. Véritable condensé de technologies, de savoir-faire métier et très largement orientés Web 2.0, ils devraient permettre aux DSI d'accroître les performances de leurs plates-formes et de les moderniser. Complément naturel des outils de recherche traditionnels, ils permettront de conforter un cyber acheteur tout au long de son processus d'achat.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Le jeu de rôle anti-Brexit
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep
Une faille critique détectée dans VLC Media Player
Finale CAN 2019 : comment regarder le match Algérie vs Sénégal en streaming ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top