Moversa : Sony et NXP s'allient pour développer le marché mobile des NFC

Par
Le 14 novembre 2007
 0
00665054-photo-moversa.jpg
NXP et Sony, deux des acteurs qui ont contribué depuis cinq ans aux différentes technologies liées aux puces sans contact, ont décidé de s'allier pour créer Moversa, une joint-venture chargée de piloter l'adoption mondiale des applications sans contact dans les téléphones mobiles utilisant la technologie NFC (Near Field Communication - communication en champ proche).

Ces applications seront majoritairement des offres visant à utiliser un téléphone mobile comme moyen de paiement ou comme titre de transport dématérialisé. La société créée à cette occasion est basée en Autriche et a un capital social de 100 000 euros pour une capitalisation totale d'environ 28 millions de dollars.

Moversa visera donc à développer une nouvelle puce mobile qui disposera des deux innovations principales adoptées par le japonais et le néerlandais, à savoir respectivement les cartes à puce sans contact FeliCa et MiFare. Ces technologies sont majoritairement utilisées pour sécuriser les échanges sans contact. Cependant, NXP et Sony continueront à proposer des puces et applications basées sur leurs plateformes technologiques respectives tout en développant conjointement les technologies NFC.

Pour l'analyste Anoop Ubhey, directeur du programme global des cartes à puces auprès de Frost & Sullivan : « Les cartes SIM, les projets d'identification et les paiements mobiles continuent d'être porteurs de croissance sur le marché mondial de la carte à puce. Le développement par Moversa de nouvelles technologies sécurisées, permettant un accès à différents protocoles et standards de circuits intégrés sans contact, contribuera à ouvrir la voie à une adoption plus large des services mobiles sans contact à travers le monde ».

En France, les principaux opérateurs mobiles et banques se sont associés pour tester auprès de 1000 mobinautes répartis dans plusieurs villes des premières applications de paiements mobiles sans contact. Mais les premières offres commerciales accessibles à tous ne devraient pas voir le jour avant la fin de l'année prochaine. D'ici là, les boutiques mais également les constructeurs de mobiles devront généraliser les terminaux de paiement et les téléphones mobiles NFC pour que la technologie se propage rapidement.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33

Les dernières actualités

scroll top