Alice n'est pas - encore - à vendre

12 novembre 2007 à 09h31
0
00623174-photo.jpg
A la suite d'articles concernant son éventuel désengagement du marché français, Telecom Italia, opérateur actif dans l'Internet résidentiel sous la marque Alice, a précisé ce week-end sa position. « Il n'y a actuellement aucun processus de vente en cours, ni de décision de vendre », a souligné Riccardo Ruggiero, administrateur délégué du groupe italien de télécommunications, dans un communiqué.

« La seule chose que nous avons indiquée est que nous n'excluons aucune option au regard de ce que sera notre stratégie internationale dans le futur », a ajouté l'administrateur. Tablant sur « la croissance organique soutenue » de sa filiale française, Telecom Italia envisage d'atteindre l'équilibre de son EBITDA (résultat opérationnel avant amortissements, dépréciations et provisions) en 2008 « tout en maintenant un important niveau d'investissement sur la France ».

L'avenir d'Alice reste incertain. Sur le marché ADSL français, Telecom Italia France (882.000 abonnés haut débit au 30 septembre 2007) reste largement dominé par Orange (6,9 M d'abonnés ADSL), (3,12 M) et Free (2,77 M).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PDG Sony : les formats HD dans une impasse ?
Seagate : un virus sur certains disques externes
m-marketing : c'est au tour de Alapage de passer en version mobile
  Shadowgrounds Survivor  sur Steam, avec un cadeau
Les processeurs Intel en 45 nanomètres arrivent
  Europa Universalis Rome  : de nouvelles infos
Gérez vos mots de passe avec la logithèque
Clubic Week : une émission sur l'actu en vidéo !
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Live Japon : le paiement sans contact, sans souci
Haut de page