Capgemini veut investir 100 M$ en Inde

0
00454711-photo.jpg
L'Inde, nouvel eldorado des sociétés informatiques ? Le français Capgemini, un des principaux acteurs mondiaux des services informatiques et de l'infogérance, s'est déclaré prêt à investir 100 millions de dollars pour installer des bureaux à Chennai (ex-Madras), dans le sud de l'Inde. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un plan d'envergure qui prévoit l'emploi d'environ 40.000 salariés dans le pays d'ici à 2010, soulignent Les Echos.

Fort de l'acquisition de Kanbay, SSII indienne, Capgemini entend poursuivre son développement en Inde et disposer « d'une force de frappe globale dans les services informatiques avec une offre élargie et une maîtrise de premier plan dans le secteur des services financiers et des biens de consommation ». Fin juin 2007, près de 19% des effectifs mondiaux du groupe, soit près de 15.000 personnes, travaillaient déjà en Inde.

Capgemini n'est pas le seul à augmenter ses effectifs dans un pays où la main d'oeuvre est qualifiée et moins coûteuse qu'en Occident. Accenture, groupe américain de conseil en management et services informatiques, a recruté près de 8.000 collaborateurs supplémentaires dans le pays au cours du premier semestre 2007. Quant aux SSII indiennes, Tata Consulting, Infosys ou Wipro, elles ont le vent en poupe. Wipro, 3ème SSII du pays, a dépensé 250 millions de dollars l'an dernier pour acquérir différentes entreprises, dont le concepteur autrichien de semi-conducteurs NewLogic, l'intégrateur portugais Enabler et le fournisseur finlandais de solutions télécoms sans fil Saraware.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page