Comcast nie le blocage de BitTorrent

0
00632978-photo.jpg
Accusé par l'Associated Press (AP) et l'Electronic Frontier Foundation (EFF) de brider les usages Internet, le câblo-opérateur américain Comcast a nié lundi bloquer le transfert de fichiers par le biais d'un protocole d'échange peer-to-peer tel que BitTorrent, mais a évoqué des problématiques de gestion de la bande passante.

« Comcast ne bloque pas l'accès à des sites Web ou à des applications en ligne, y compris aux services peer-to-peer comme BitTorrent », a indiqué la société. Or, les tests effectués par l'agence AP et l'EFF démontrent le contraire.

Avec 11 millions d'abonnés haut débit, Comcast est le second fournisseur d'accès Internet aux Etats-Unis, ses choix peuvent avoir des répercussions sur la neutralité du Net. Par ailleurs, d'autres FAI pourraient être influencés par cette affaire en limitant l'accès aux réseaux d'échange peer-to-peer comme BitTorrent (en début d'année la société éditrice du protocole a lancé son service de téléchargement payant BitTorrent Entertainment Network), eDonkey et Gnutella.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page