MySpace veut s'ouvrir aux développeurs d'applications tiers

19 octobre 2007 à 12h38
0
00424182-photo-myspace.jpg
Cinq mois après le lancement de F8 par Facebook, une plate-forme web accueillant déjà plus de 6000 développeurs tiers, c'est au tour de MySpace, leader des réseaux sociaux, de profiter de sa présence à la conférence web 2.0 à San Francisco pour officialiser le lancement de sa propre plate-forme de développement.

"Nous ouvrirons cette plate-forme dans les deux prochains mois. L'idée est d'autoriser les développer à intégrer leurs applications de manière intelligence sur MySpace" a indiqué à Reuter chris-dewolfe, directeur général de MySpace, une société désormais filiale du groupe de communication news-corp de Rupert Murdoch.

Jusqu'à présent, MySpace autorisait l'ajout de widgets, le plus souvent par un simple copier-coller de code HTML. Mais cette plate-forme devrait aller beaucoup plus loin, en permettant aux développeurs d'accéder à des informations sur le profil ou les contacts des membres, des applications qui pourront s'installer en quelques clics, sans manipulation de code. Selon chris-dewolfe, les développeurs pourraient même conserver la totalité des revenus publicitaires générés par leurs applications.

Selon une étude ComScore réalisée en juillet dernier, les réseaux sociaux accueillent désormais plus de 274 millions d'internautes dont 114 millions pour MySpace, 52 millions pour Facebook ou encore 28 millions pour Hi5. En France, le marché est dominé par Skyblog (9,2 millions) mais MySpace y attirerait tout de même plus de 2,2 millions d'internautes contre à peine 310 000 pour Facebook.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page