Google prêt à sanctionner la commercialisation des backlinks

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000316847-photo-batiment-google.jpg
Roi des outils de recherche avec près de 86% de parts de marché selon la dernière étude qSearch de ComScore, Google est devenu incontournable pour générer du trafic sur les sites web. En dehors des liens sponsorisés, facturés plusieurs dizaines de centimes par clic, les webmasters cherchent depuis plusieurs années à optimiser leur référencement dans l'index naturel de Google, pour disposer d'une audience théoriquement gratuite.

Depuis ses débuts, l'index de Google s'appuie sur un principe dénommé "PageRank" pour organiser son index. Plus un site est "populaire", plus son PageRank augmente et plus il sera bien classé dans Google. Ce système n'a pas échappé à certains marchands qui n'hésitent plus à acheter des liens à des sites médias, afin d'augmenter artificiellement la popularité de leur site et ainsi améliorer leur présence dans l'index de Google. Cette activité, dont le modèle pourrait même être qualifié de 'Cost Per Rank', par analogie avec le CPM ou le CPC, a même donné naissance à des régies d'un nouveau genre, comme 1000-Mots-Clé, dédiées à la commercialisation de ces backlinks.

Cette technique, qui court-circuite le système de liens sponsorisés de Google et qui trompe son algorithme, est toutefois dans la ligne de mire du moteur. Comme le rapporte Search Engine Land, le site Standard Daily a été sanctionné par Google pour la vente de ces "backlinks", en voyant son PageRank passer de 9 à 7. Selon le webzine spécialisé, cette sanction aurait toutefois été réalisée "manuellement", l'algorithme n'étant pas encore capable de distinguer vrais liens et backlinks commerciaux.

Difficile de dire si cette première sanction aura un impact sur les sites media et autres blogueurs, acceptant l'insertions de backlinks pour les grands marchands d'autant que depuis plusieurs mois, les spécialistes du référencement ont observé une évolution du PageRank, moins sensible au nombre de liens au profits d'autres concepts plus qualitatifs comme l'environnement du lien et les mots clefs qui lui sont associés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les spéculations reprennent sur Atos Origin
SGH-i617 : une double certification produit pour un mystérieux smartphone de Samsung
Les spammeurs détournent Youtube
FirstLuxe.com veut attirer les marques de luxe sur son portail
  Holmes Contre Lupin  , quelques nouvelles captures
Web Viewer : navigateur web gratuit basé sur Pocket Internet Explorer
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
XiTi : les mobinautes surfent en majorité sur des sites d'actualité
Sinequa : un contrat avec RFI, un partenariat avec BlueKiwi
Kosmos et ContactOffice collaborent en ligne
Haut de page