🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Antitrust : Intel demande un délai à Bruxelles

18 septembre 2018 à 15h10
0
00550902-photo-le-drapeau-de-l-union-europ-enne.jpg
Sommé de répondre avant le 8 octobre aux accusations de Bruxelles relatives à la conduite d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles en Europe, Intel aurait d'après l'agence Reuters demandé à l'exécutif européen un délai supplémentaire pour préparer sa réponse. Si sa culpabilité était prouvée, le numéro un mondial des semi-conducteurs encourrait une sanction financière pouvant théoriquement monter jusqu'à 3,2 milliards de dollars, soit 10% de son chiffre d'affaires annuel. La requête serait actuellement examinée par Bruxelles.

En juillet dernier, la commission européenne avait fait parvenir à Intel une « communication de griefs » signifiant l'ouverture officielle d'une procédure judiciaire dont l'objectif sera de déterminer si la firme a usé, ou non, de méthodes déloyales pour assurer sa domination sur le marché des processeurs x86. Le 27 juillet, Intel répondait estimer avoir adopté une « conduite honnête, en faveur de la compétition et bénéfique pour le consommateur ».

« Intel a encerclé le monde avec un comportement incluant des paiements directs, en vue d'appliquer des boycotts complets et partiels d'AMD. L'action de l'UE suggère clairement qu'Intel a été encore une fois incapable de justifier son comportement illégal », déclarait fin juillet Thomas M. McCoy, vice-président exécutif des affaires légales et directeur administratif d'AMD.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia : mise à jour pour le N76 et sortie d'un programme d'auto diagnostic pour S60
Un Prix Nobel de physique lié aux disques durs
Yahoo pourrait acquérir 10% d'Alibaba.com
Après la politique, Wikipedia victime du rugby ?
  Holmes Contre Lupin  , quelques nouvelles captures
FirstLuxe.com veut attirer les marques de luxe sur son portail
Les spammeurs détournent Youtube
SGH-i617 : une double certification produit pour un mystérieux smartphone de Samsung
Les spéculations reprennent sur Atos Origin
Haut de page