Shared Stuff : Google se lance dans le social search

01 juin 2018 à 15h36
0
00596686-photo-google-shared-stuff.jpg
Roi des moteurs de recherche grâce à des algorithmes encore inégalés, Google semble également s'intéresser au "social search", un secteur jusqu'à présent chasse gardée de depuis le lancement de Yahoo Answers ou le rachat de Del.icio.us.

Après le relativement classique Google BookMarks, le groupe internet vient en effet de lancer Google Shared stuff, un service permettant de partager ses meilleures adresses web en les envoyant par mail à ses amis ou en les publiant sur une page web dédiée. Loin de se limiter à un simple système de gestion des signets, cette page affiche le profil de l'internaute, laissant présager de l'évolution de Shared Stuff en véritable réseau social.

Toujours dans la logique "sociale", SharedStuff permet également à Google de construire un index avec les adresses les plus souvent proposées par les internautes. Un index limité aux adresses web ordinaires qui ne fera donc pas d'ombre aux Digg Like mais qui pourrait sans doute permettre au moteur d'affiner son PageRank, célèbre indice de popularité des sites web jusqu'à présent basés sur l'analyse de ses seuls algorithmes de recherche.

Longtemps chasse gardée de spécialistes comme Del.icio.us, StumbleUpon, MisterWong, Yoono, le partage de favoris semble en tout cas de plus en plus intéresser les grands outils de recherche. Outre Yahoo et Google, le français Exalead devrait d'ailleurs très prochainement dévoiler un nouveau service, reposant également sur cette logique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OLPC : 400$ pour 2, dont un pour le tiers monde
Micro USB : vers un standard pour la recharge/synchronisation de mobiles
Webradios et Sacem signent un nouveau contrat
Firefox 3.0 s'attaque aux malwares
Conversation : Nokia publie un logiciel gratuit pour mieux gérer ses SMS
Foxconn annonce sa carte mère X38 : X38A
France : le DVB-H validé pour la TV mobile
La RFID signée Tagsys séduit des bibliothèques françaises
Acer : stratégie, perspectives, Packard Bell
Internet et logiciel font-ils bon ménage ?
Haut de page