SCO Group opte pour le redressement judiciaire

17 septembre 2007 à 10h20
0
00587230-photo.jpg
SCO Group, éditeur de solutions basées sur Unix, se place sous la protection de la loi américaine sur les faillites, le 'Chapter 11'. Cette décision fait suite à un nouveau revers judiciaire. Le mois dernier, une cour de l'Utah a confirmé que les droits de propriété intellectuelle sur les systèmes Unix et Unixware appartiennent bien à .

SCO pourrait avoir des millions de dollars de revenus de licences à lui reverser. En outre ce jugement devrait mettre un terme à la plainte déposée contre Novell et à d'autres procédures engagées par SCO. Rappelons-nous qu'en 2003, le groupe américain réclamait près de 3 milliards de dollars à , arguant que Big Blue avait placé dans son propre système libre GNU/Linux du code Unix sans y être autorisé.

Aujourd'hui, SCO Group perd la confiance de ses investisseurs. Le 14 septembre 2007, suite à la publication du communiqué de l'éditeur, l'action du groupe a chuté de 43% à 0,37 dollar. Le redressement judiciaire peut-il permettre à SCO d'éviter la liquidation ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les nouveaux iPod verrouillés sur iTunes
iPhone : nouvelles confirmations d'une sortie en France chez Orange fin novembre
Saison estivale réussie pour le métamoteur de voyage Sprice.com
Europe: la condamnation de Microsoft est confirmée
  NWN 2  : l'extension entre gold et site officiel
Le Palm Tréo 500 a été construit par Asus
Le PDAPhone HTC TyTN II prêt pour le HSUPA !
Haut-débit mobile : Orange et SFR débutent leur phase d'expérimentation du HSUPA
Chine : il décède après 3 jours de jeux consécutifs
Publicité mobile : Nokia rachète Enpocket
Haut de page