L'Archos TV+ prévue pour le mois d'octobre

02 septembre 2007 à 19h27
0
Concurrent direct de l'Apple TV qu'il devrait largement surpasser sur le plan des fonctionnalités, le boitier multimédia d'Archos présenté au mois de juin devrait finalement faire son entrée sur le marché français au mois d'octobre. L'Archos TV+ reprend en réalité la totalité des fonctionnalités des baladeurs de la série 5 (voir par exemple notre test de l'Archos 605) lorsqu'ils sont associés à une station d'accueil. Décliné en modèles 80 Go et 250 Go, l'Archos TV+ permet donc de lire des contenus stockés sur son disque dur, sur l'une des machines de son réseau via sa connexion WiFi 802.11g et son port Ethernet, ou encore sur un périphérique externe via son connecteur USB hôte. Il autorise également l'enregistrement de vidéos, la consultation de musique ou de photos, ainsi que la navigation sur l'Archos Content Portal.

D'aspect relativement sobre, l'Archos TV+ se présente dans sa version finale comme un boitier aux côtés gris clair et à la face supérieure blanche, à peine orné d'un discret logo Archos. La face arrière réunit l'ensemble de la connectique, relativement riche. On retrouve ainsi une sortie HDMI, ainsi que des entrées et sorties composite, S-Video ou RGB. Sous Windows, XP ou Vista, l'Archos TV+ ne requiert aucune installation particulière dans la mesure où elle utilise le protocole UPnP et fonctionne avec Windows Media Connect. Pour Mac OS, il faudra sans doute attendre le mois de janvier et la sortie d'un logiciel dédié.

000000C800578516-photo-archos-tv.jpg
000000C800578517-photo-archos-tv.jpg


Du côté de la vidéo, l'Archos TV+ est capable de lire les flux encodés en DivX ou en XviD même si la compatibilité avec ces deux formats n'est pas explicitement mentionnée du fait du non respect de certains points de détail. Pour les codecs comme le H.264, le MPEG2 ou l'AC3, il faudra passer par l'acquisition d'un plugin dédié qui devrait être commercialisé aux alentours d'une trentaine d'euros. Tous préfèreraient bien sûr une intégration en standard, mais Archos explique que le tarif des licences correspondantes aurait forcément eu des répercussions sur le prix de vente final de l'appareil, alors que certains n'utiliseront peut-être pas ces codecs, d'où ce choix. L'Archos TV+ propose par ailleurs un navigateur Internet, Opera, mais celui-ci sera également commercialisé sous la forme d'un plug-in payant. En revanche, l'appareil est livré avec une petite télécommande permettant la frappe de texte et la facilitant la navigation. Seul hic, la version Azerty n'est pas prévue, et les francophones devront s'accomoder du Qwerty anglo-saxon.

000000C800578518-photo-interface-archos-tv.jpg
000000C800578519-photo-interface-archos-tv.jpg


En revanche, l'utilisateur peut accéder gratuitement au portail Archos Content Portal, déjà présenté dans nos colonnes, qui réunit l'ensemble des sites et services des partenaires qu'Archos s'efforce de trouver dans tous les pays où sera commercialisé son boitier multimédia. Pour la France, on retrouve déjà des noms comme Dailymotion ou l'INA, ainsi que divers services de vidéo à la demande dont Vodeo ou Vision, sur lesquels il est possible de commander un film directement depuis l'Archos TV+. Lancé dans le courant du mois d'octobre, le boitier multimédia d'Archos est annoncé aux prix respectifs de 300 et 400 euros pour les versions 80 et 250 Go.
Modifié le 20/09/2018 à 14h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung imprime avec style
Deux DVD portables dont un TNT chez Philips
Denon rejoint le camp Blu-ray et présente sa platine
Fujitsu Siemens: 2 nouveaux portables, Laurel & Hardy
SZ6 et TZ20 : 11 et 13 pouces HSDPA chez Sony
Trois nouvelles webcams chez Philips
Un baladeur MP3 de plus chez Samsung
Philips renouvelle son Ambilight avec Aurea
Un moniteur Voix sur IP chez Samsung
NAS et disques durs externes chez Toshiba
Haut de page