Déjà 100 correctifs pour Mac OS X mais peu de virus

12 juillet 2007 à 11h17
0
00342626-photo-logo-mac-os-x-leopard.jpg
En 2007, a déjà corrigé plus de 100 bugs / failles de sécurité dans son système Mac OS X. Preuve que ce système d'exploitation est loin d'être exempt de trous de sécurités. Des brèches qui auraient pu être exploitées par les hackers pour déployer des malwares sur Mac OS X, mais jusqu'à présent, les utilisateurs de Mac OS ont toujours été épargnés et ils touchent du bois.

Les spécialistes expliquent que plusieurs raisons justifient le fait que Mac OS X soit encore à l'abri des attaques numériques massives : les correctifs sortent assez rapidement et de nombreux auteurs de virus et autres malwares se focalisent davantage sur Windows que sur Mac OS X, du moins pour l'instant...

« Il n'y a pas de véritable virus sur Mac OS X - quelques uns ont existé, mais la probabilité d'être touché par un virus sous Mac OS X est insignifiante si on la compare à celle liée au monde du PC », précise un spécialiste de chez F-Secure.


« Nous avons observé davantage de vulnérabilités corrigées ces 18 derniers mois sous Mac OS X qu'auparavant. Mac OS X n'est donc pas doté d'une sécurité parfaite. Mais de nombreux cybercriminels préfèrent porter leur attention sur Windows plutôt que sur Mac OS », ajoute Patrik Runald de F-Secure.


000000F000262298-photo-jaquette-dvd-mac-os-x-version-10-4-tiger.jpg
Le vice-président de Computer Associate tempère toutefois ces propos : « je ne suis pas certain que les utilisateurs de Mac OS soient aussi à l'abri que cela. Le Mac est tout aussi vulnérable que n'importe quelle autre machine. Il n'est pas bon de penser qu'aucun virus n'existe sur Mac. De nombreux troyens, vers affectent déjà le Mac comme ils affectent les PC, même cela se fait dans des proportions moindres ».

Dernièrement, le ver « BadBunny » a notamment fait parler de lui (voir BadBunny s'en prend aux utilisateurs d'OpenOffice). Mais ce ver compatible Mac OS, touchait aussi Windows et plus spécifiquement la suite OpenOffice. La sortie de l'iPhone basé sur Mac OS pourrait toutefois encourager les créateurs de virus à s'intéresser davantage au système d'Apple. Les mois et années à venir pourraient donc mettre à rude épreuve les remparts du système Mac OS, d'autant plus que les machines liées à ce système sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus utilisées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech MX Air: souris aérienne testée sur Clubic
PSP : Sony annonce une nouvelle version de sa console portable
Le WiFi gratuit parisien agace France Telecom
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Audience : Google confirme son leadership global
Pentax : compacts colorés ou bon marché pour la rentrée
2,3 millions d'utilisateurs pour Yahoo Questions / Réponses
Nouveaux pilotes NVIDIA ForceWare pour Vista
E3 : les drones de  Frontlines  à l'honneur
Plein écran pour la version gratuite de Quicktime
Haut de page