Noos a-t-il retrouvé la confiance de ses abonnés ?

01 juin 2018 à 15h36
0
00456927-photo.jpg
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) recevrait désormais quelque 50 plaintes par semaine à l'encontre de Noos-Numericable, contre 340 environ mi-février, selon le câblo-opérateur lui-même.

Début 2007, alertée par les plaintes reçues (erreurs de facturation, assistance injoignable, médiocre qualité des services), la DGCCRF a placé l'unique câblo-opérateur français « sous surveillance » et l'a invité à prendre les mesures qui s'imposent. Depuis, Noos-Numericable a pris des engagements sur la qualité de ses services, du traitement des dossiers litigieux à la réorganisation de ses centres d'appels.

Ces mesures sont-elles satisfaisantes ? « Rien n'a changé, c'est toujours la cacophonie entre les services commerciaux, techniques et financiers », a déclaré à l'AFP Marcel Lacour, président de l'association Les déçus du câble. La Direction générale de la concurrence n'a pas commenté.

Noos-Numericable revendique 4,5 millions d'abonnés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Skype et Flash 9 pour la mise à jour de la tablette WiFi Nokia N800
AMD prend une participation dans Transmeta
Universal : plus d'accord à long terme avec iTunes
L'actualité en dessins et l'autodérision
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Nokia publie une mise à jour du N95 qui lui permet d'améliorer sa couche GPS
Un million de jeux mobiles sont vendus chaque mois en France
P2P : la justice belge impose le filtrage à un FAI
Tariq KRIM,
Combien valent les jeunes pousses du Web 2.0 ? (maj)
Haut de page