Christian Goaziou : "30.000 personnes ont téléchargé iGraal sur Firefox ou IE"

01 juin 2007 à 13h25
0
00510374-photo.jpg
Christian GOAZIOU, président fondateur d'iGraal précise les objectifs de sa jeune société éditrice d'une extension de cashback et de services pour navigateurs Mozilla Firefox et Microsoft Internet Explorer.

AB - Christian Goaziou, bonjour. Entre affiliation et rémunération des internautes, comment ont évolué l'activité et le modèle économique d'iGraal ces 9 derniers mois ?

CG - Le modèle est le même qu'au début : iGraal intégre du cashback au navigateur et s'appuie sur un réseau de partenaires Web, à ce jour, plus de 370 dans toutes les catégories de services ou d'achats. Notre activité est en forte croissance en terme de revenus globaux (+50% par mois) et donc, aussi, en terme de gains pour l'utilisateur. Le nombre d'utilisateurs d'iGraal est également très important, puisque 30.000 personnes ont téléchargé iGraal sur Mozilla Firefox ou Internet Explorer de Microsoft. Le phénomène s'amplifie en régions et, déjà, en dehors de France.

AB - Les résultats obtenus par iGraal dans le cadre de son alliance avec Mozilla, ont-ils influencé la décision de Microsoft ?

CG - Nous avons choisi de développer iGraal avec les technologies Internet les plus récentes et les plus performantes. Je pense que notre extension pour Firefox est plus aboutie que sur Internet Explorer : en cela l'architecture de Firefox est brillante et beaucoup plus puissante pour le développement d'extensions. Le développement sur Internet Explorer, sur fond de technologie propriétaire, s'est avéré plus laborieux, moins accessible et moins bien documenté. Cela dit, iGraal est une entreprise qui se développe vite et qui doit répondre aux besoins du marché : Nos utilisateurs ont demandé et attendu que soit disponible iGraal sur Internet Explorer. Avec les deux versions, Firefox et IE, nous couvrons la quasi totalité du marché des navigateurs. Dans les deux cas, Mozilla et Microsoft encouragent le développement d'applications pour enrichir leur écosystème.

AB - Quel "retour sur investissement" espère iGraal de l'élargissement de ses services au navigateur web Internet Explorer ?

CG - iGraal est disponible sur IE et Firefox soit plus de 90% du marché du navigateur web. L'extensibilité du modèle permet donc (en théorie) d'atteindre des millions d'utilisateurs dans le monde.

AB - Combien rapporte, en moyenne, l'utilisation d'iGraal à un internaute ?

CG - Un acheteur gagne en moyenne, sur un an, 50 euros. Je précise que 20% de nos utilisateurs ont déja dépassé les 100 euros en 6 mois et 10% plus de 200 euros.

AB - Votre société est-elle rentable aujourd'hui ?

CG - Elle pourrait l'être, mais nous allons encore investir, surtout pour préparer l'international et de nouvelles innovations passionnantes pour l'utilisateur en terme de gains supplémentaires et de services utiles. L'ambition est d'être et de rester le leader au moins européen du cashback intégré au navigateur. Le point mort est prévu mi-2008. Le mouvement stratégique qu'opèrent actuellement les grands acteurs Internet mondiaux (Google vers Doubleclick par exemple) conforte mon idée qu'iGraal peut et va jouer un grand rôle à l'avenir.

AB - Christian Goaziou, merci pour ces précisions.
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top