Hollywood à la poursuite de DVDXCopy

Par
Le 24 décembre 2002
 0
00c8000000056018-photo-dvd-x-copy-bo-te.jpg
L'association américaine "MPAA" (Motion Picture Association of America) qui regroupe tous les grands studio de production de films américains (équivalent pour la musique : la RIAA) vient d'attaquer en justice une Startup baptisée "321 Studios".

Cette Startup a lancé il y a peu de temps un nouveau logiciel qui ne plaît pas beaucoup, en effet, aux défenseurs des droits d'auteurs filmatographiques.

Ce nouveau logiciel baptisé "DVDXCopy" inquiète les studios hollywoodiens pour la simple et bonne raison qu'il propose de faire des copies sauvargardes des films au format DVD.

Les supports et les graveurs de DVD vierges qui commencent à se démocratiser attirent les développeurs de logiciels et les pirates.

Toutefois jusqu'à aujourd'hui la copie de certains films DVD sur un DVD vierge était parfois difficile étant donné que les principaux formats de DVD vierges (DVD+R , DVD-R) ne permettent que de stocker 4.7 Go d'informations tandis qu'il n'est pas rare que les films DVD commerciaux stockent deux fois plus d'informations (notamment à cause de leurs fameux Bonus).

Pour contourner ce problème, 321 Studios a commercialisé le logiciel DVDXCopy qui permet notamment de répartir les bonus d'un DVD et le film sur deux DVD vierges distincts.

Le véritable procès entre ces deux firmes devrait débuter d'ici le printemps 2003. En attendant 321 Studios a obtenu l'autorisation de vendre ses produits DVD X Copy et DVD Copy Plus (un logiciel permettant de faire des copies de sauvegardes de DVD sur CD-ROM en utilisant une technologie dérivée du DivX) des logiciels qui se sont déjà vendus à hauteur de 150 000 exemplaires.
Modifié le 18/09/2018 à 14h52

Les dernières actualités

scroll top