Les acteurs de la téléphonie mobile désertent le salon high-tech de Hanovre

16 mars 2007 à 16h34
0
00471212-photo-la-une-cebit-2007.jpg
Deutsche Messe AG, la société allemande qui s'occupe de la gestion du salon CeBIT dédié à l'informatique et aux télécoms, semble bien mal à l'aise au sujet la baisse de fréquentation de l'édition 2007 du salon high-tech présenté comme le plus grand au monde.

Revendiquant dans son édition de 2006 près de 434 000 visiteurs (dont 104 000 étangers) pour 6170 exposants, le CeBIT dédié aux nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC) s'annonce comme le salon rassemblant le plus de technophiles, le CES de Las Vegas revendiquant 97 000 visiteurs contre 225 000 pour l'iFA à Berlin, 130 000 pour le Computex de Taipeï, 127 000 pour la Photokina de Cologne ou 97 000 pour le CES de Las Vegas.

Côté contenu, le CeBIT, qui se terminera le 21 mars 2007 à Hanovre, va mettre en avant la Russie qui sera le pays partenaire du salon, plus d'une centaine d'exposants russes étant d'ores et déjà attendus. Pour ce faire, la Russie prévoit quatre stand collectifs illustrant le thème des logiciels, des télécommunications, de l'outsourcing, ainsi que de la recherche et développement. Une "visite guidée sous le signe de la Russie" sera spécialement organisée pour mettre en valeur les points forts du pays-partenaire en matière d'informatique.

Au sujet de l'intérêt du grand public pour les nouveaux thèmes abordés par le CeBIT 2007, il est à noter que la majorité d'entre eux recherchent des informations sur la Voix sur IP, sur les solutions Open Source ou sur la HD TV. A noter également que la RFID et la navigation GPS remportent toujours un succès important.

Quelques jours après l'ouverture du salon, il apparait cependant que de nombreux exposants ont annulé à la dernière minute leur venue au CeBIT comme Nokia ou . De même, moins de visiteurs que prévu ont été référencés, Deutsche Messe précisant à ce sujet que « nous sommes très satisfaits du nombre de visiteurs pour le premier jour du salon. Ce n'est pas forcément le cas du deuxième jour il est vrai même si il s'approche de ce qu'il était l'an passé. »

D'autres marques comme , Philips ou Canon ont également décidé de ne pas être présentes, jugeant sans doute que le CeBIT 2007 est devenu trop grand public par rapport à ce qu'il fut en 2001, date à laquelle le salon occupait alors trois fois plus d'espace qu'aujourd'hui. Ce sont pourtant 600 exposants taïwanais qui font partie cette année du CeBIT et qui ont présenté majoritairement des nouveaux produits informatiques ou multimédia.

A l'opposé, les acteurs de la navigation GPS sont... tous présents cette année, des acteurs européens comme Mio, Medion, Navman, Pioneer, , ou Navigon en passant par des constructeurs de puces comme MediaTek, Global Locate, Technology ou Holux. Près de vingt produits ont d'ailleurs été annoncés, de même qu'une avancée majeure dans ce domaine, à savoir l'arrivée des premières interfaces de navigation GPS en 3D où sont représentées par exemple des modélisations de monuments en 3D.

Reste à savoir si en mettant en avant principalement les solutions de navigation GPS et les solutions dites d' "équipement numérique" dans son édition 2007, le CeBIT saura garder sa suprématie dans les salons high-tech face aux différents salons Européens ou mondiaux comme le Gitex ou le Computex.
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : un Rolleiflex numérique miniature
Le mode infiltration de  Two Worlds  en images
Toshiba place 8 Go dans un disque de 0,85 pouce
Cyberlink améliore le MediaCenter de Vista
Sandisk : clé USB pour des contenus sur la TV
La Malaisie attribue ses licences WiMax
Pioneer Avic-HD3BT : 1er GPS auto avec monuments 3D
Pioneer Avic-HD3BT : 1er navigateur GPS avec modélisation de 500 monuments en 3D
Rififi chez Sarenza.com
Magellan, Sanyo et Medion : leurs nouveaux GPS autonomes
Haut de page