Gartner confirme l'essor du SaaS (soft as a service)

18 janvier 2007 à 12h06
0
00440998-photo.jpg
D'après Gartner, 25% des solutions d'entreprises à travers le monde seront distribuées sous la forme de SAAS (Software as a Service) d'ici 2011. Le SaaS ou « logiciel en tant que service » est une solution hébergée, accessible en ligne, à la demande, contre un paiement à l'acte ou un abonnement mensuel. L'américain Salesforce.com, dans la gestion des relations clients/fournisseurs/partenaires (CRM), est spécialiste du sujet. D'autres, dont les ténors américains du logiciel Oracle, , Microsoft et le numéro un mondial du progiciel, l'allemand , se sont également lancés dans le « e-business à la demande » à destination notamment du « mid-market ». En France, des acteurs comme Cegid, qui a racheté Comptanoo.com, « la boîte à outils du dirigeant de TPE », Business Objects, à travers Crystal Reports on demand, ou la division « logiciels » de Dassault Systèmes, s'intéressent également au SaaS.

Pour l'entreprise utilisatrice, faire le choix du SaaS, c'est d'abord éliminer les coûts liés au déploiement et à la maintenance d'une solution sur site, en revanche il n'est pas pertinent de faire l'économie de la formation des collaborateurs aux solutions choisies. « Si les termes SaaS et complexité des affaires étaient, jusqu'ici, perçus comme incompatibles, aujourd'hui, les choses changent : Les fonctionnalités sont plus nombreuses et les possibilités de personnalisation des logiciels en tant que service intéressent les sociétés de taille moyenne comme les grands comptes », observe Robert DeSisto, analyste VP chez Gartner.

Le marché est en devenir. En 2005, d'après Gartner, le SaaS a représenté 8% des revenus générés dans le domaine des solutions de gestion des relations clients à travers le monde, cette proportion n'a pas dépassé 4% dans les secteurs du progiciel et de la gestion logistique. Le secteur peut-il atteindre 25% en 2011 ? Salesforce.com y croit. Mais aujourd'hui, reconnaît Robert DeSisto : « Aucun fournisseur ne propose de solution en tant que service qui puisse rivaliser avec le modèle traditionnel du logiciel (client-serveur) pour couvrir des projets complexes de A à Z, sur des départements et activités multiples »

cf. l'étude Gartner « SaaS Delivery Challenges On-Premise Software »
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Blu-ray ne sera pas privé de porno
[Tribune Libre] Marc Benioff: Est-ce la fin du logiciel?
TomTom lance son service
2006 : ventes mondiales de PC en hausse de 9,5%
Orange lance Pikeo, service de partage d'images en ligne, compatible avec Shozu
7,2 millions de pixels pour 4 compacts Sony
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Les clés USB Corsair Readout en versions 4 et 8 Go
Royal face à une nouvelle polémique sur le Net
ATG-D620 : le portable du baroudeur selon Dell
Haut de page