2006, sous le signe de l'infrastructure informatique

01 juin 2018 à 15h36
0
00434161-photo.jpg
Des écrans plats aux technologies de stockage, « les entreprises en France sont en train de rénover leurs infrastructures et d'investir dans les secteurs les plus novateurs », affirme Comm'Back dans son observatoire IT 2006.

Bien que l'ensemble des projets IT déclarés par les clients et partenaires de ce prestataire marketing des marchés informatiques et télécoms ait chuté de 15% sur an, les projets d'infrastructure ont, à eux seuls, représenté 27% de ce total, contre 14% en 2005.

Dans le détail, les projets liés à l'achat d'écrans plats et à la bureautique, 3.680, ont été les plus nombreux (+25% sur un an). Suivent : les projets d'informatique mobile, terminaux et applications (450, en progression de 118%) ; de GPAO (103, en hausse de 6%) ; de solutions d'archivage centralisé (116, en hausse de 30%) ; les portails Internet (+143%) ; l'interconnexion réseaux (+45%) ; les ERP (+19%) et l'acquisition de PABX (+83%).

Par ailleurs, l'analyse régionale proposée par Comm'Back montre que la région PACA, « très dynamique en 2005 », a marqué le pas l'an dernier. Entre 2005 et 2006, la Basse Normandie, le Languedoc et le Limousin ont enregistré les plus fortes progressions de leurs projets d'infrastructure.

Société française créée en 1994, membres fondateurs du European Market Intelligence Group (EMIG), Comm'Back déclare fournir à une moyenne de 650 entreprises par an des données commerciales et marketing centrées sur les marchés technologiques.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lancement discret pour le Orange Messenger
Dailymotion valorisé 340 millions d'euros
Séisme : 10 000 noms de domaine chinois perdus
Net mobile : Google se refait une santé en Chine
Pilotes NVIDIA pour Vista : adieu GeForce FX ?
Disques hybrides et Intel Robson : Lenovo dubitatif
Les protections du Blu-ray ne sont pas cassées
Philippe GUIGNE :
YouTube sommé de retirer les ébats d'un top model
Motorola revoit ses résultats à la baisse et s'effondre en bourse
Haut de page