Wikiasari : un moteur pour concurrencer Google ?

Par Alexandre Laurent
le 26 décembre 2006 à 10h55
0
00429052-photo-logo-wikia-wikiasari.jpg
Jimmy Wales, fondateur de la célèbre encyclopédie Wikipedia, prépare un moteur de recherche baptisé Wikia, ou Wikiasari, dont l'objectif sera de répondre à des services comme Google ou ! par le modèle collaboratif qui a fait le succès de Wikipedia. Projet privé à but lucratif, Wikia bénéficiera du soutien financier d'Amazon et tirera ses revenus de la publicité.

De son vrai nom Wikiasari (contraction de wiki, « rapide » en hawaïen, et de asari, « recherche fouillée » en japonais), ce nouveau moteur prétend apporter une dimension humaine à la recherche en ligne, là où des moteurs comme Google se basent sur des procédures d'indexation et de classement entièrement automatisées.

Dans une interview au magazine Times Online, Jimmy Wales explique que les ordinateurs se montrent presque incapables de juger de façon pertinente de la qualité d'une page Web et que les algorithmes de recherche sont encore incapables de pallier ce manque. « Google est très bon sur certains types de recherche, mais dans bien des cas, il ne retourne rien d'autre que du spam et des contenus sans intérêt », affirme-t-il. En outre, bon nombre de webmasters savent aujourd'hui comment optimiser leurs productions pour tirer parti du fonctionnement des algorithmes de recherche.

Comme sur Wikipedia, dont le fonctionnement est d'ailleurs régulièrement remis en question|clubic| (voir par exemple Wikipedia revoit sa politique de libre édition)|fin|, c'est la communauté des utilisateurs qui construira l'index du moteur de recherche et pondèrera les éventuels abus commis par certains de ses membres. Jimmy Wales estime que la réputation qui entoure Wikipedia, et la transparence dont Wikia fera preuve sur le plan technologique, lui assurera la confiance des internautes et lui permettra de dégager des revenus.

Il n'est cependant pas certain que la communauté qui a forgé Wikipedia, une encyclopédie libre et gratuite, accepte de collaborer aussi largement à une entreprise commerciale. Wikiasari sera en effet développé par la société privée Wikia, également fondée par Jimmy Wales, sans lien direct avec Wikimedia, l'organisation qui soutient les projets en ligne Wikipedia. Voir search.wikia.com (anglais) pour plus d'informations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top