Wikio : l'étendard du Web 2.0 passe en version 2.0

Par Jérôme Bouteiller
le 22 décembre 2006 à 11h17
0
00FA000000428095-photo-wikio.jpg
Déjà des version 2 pour les spécialistes du Web 2.0... Près d'un an après le lancement de la version béta, le moteur de recherche dans l'actualité et dans la blogosphère Wikio (www.wikio.fr) a dévoilé jeudi soir sa nouvelle version.

«Les nouvelles fonctions de personnalisation transforment Wikio en page d'information personnelle. Les nouveaux onglets AJAX fonctionnent comme un Netvibes grand public. Cette nouvelle fonction d'onglets personnalisables permet par exemple à l'internaute de constituer ses flux d'informations sur mesure sans aucune connaissance technique.» explique Pierre CHAPPAZ, cofondateur de Wikio et par ailleurs directeur adjoint de NetVibes.

Pour les utilisateurs avancés, Wikio permet également de compléter sa page avec des flux RSS voire de réexporter un onglet sous forme de flux RSS dans un autre agrégateur... comme Netvibes.

Disponible en français, italien, anglais, allemand et espagnol, Wikio revendique une audience de plus de 700 000 visiteurs uniques mensuels (304 000 selon Comscore) et mise sur cette nouvelle version pour franchir le seuil du million de visiteurs dans le courant de l'année 2007.
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top