eBay remplacerait sa filiale en Chine par une JV

Par Ariane Beky
le 19 décembre 2006 à 09h15
0
00426381-photo.jpg
Le spécialiste des enchères en ligne, eBay, devrait annoncer ce 19 décembre 2006 la fermeture de sa filiale chinoise. Celle-ci pourrait être remplacée par une co-entreprise formée entre le groupe américain et l'opérateur Tom Online basé à Pékin, d'après le Wall Street Journal.

Selon le quotidien américain, Tom Online prendrait une participation de 51% dans la nouvelle entité, tandis qu'eBay disposerait des 49% restants. Cette opération, si elle est confirmée, doit permettre à eBay de renforcer sa position sur un marché en forte croissance et non de se désengager. Avec le soutien d'une société chinoise, eBay aura plus de moyens pour s'adapter à la compétition locale.

Dans ce contexte, les titres de Tom Group et de sa filiale Tom Online, détenus par le très influent homme d'affaires hong-kongais Li Ka-shing, ont été suspendus mardi à la bourse de Hong Kong. L'action de Tom Online, avant suspension, a augmenté de 14%, celle du groupe Tom de 5,56%.

Parallèlement, une des filiales d'eBay, PayPal, plate-forme de paiement en ligne, devrait annoncer son propre rapprochement avec un spécialiste chinois du paiement électronique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
Cyberpunk 2077 se prépare pour l'E3 2019... mais ne sera pas jouable
Le Honor 20 Pro ne serait pas encore certifié par Google : sa sortie en Europe compromise
Neo Geo Mini : trois éditions collector Samourai Shodown, limitées à 5000 exemplaires
Boostés par la fibre, les opérateurs ont réalisé des investissements record en 2018 (Arcep)
Après 4 ans, AMD rejoint la liste Fortune 500
scroll top