Jean-Louis CONSTANZA, Ten-Mobile, "Nous allons lancer une offre de blog illimité et l'accès distant

Par
Le 13 novembre 2006
 0

Jean-Louis CONSTANZA, PDG de Ten-Mobile, fait sur le point sur le lancement depuis 5 mois de ce MVNO, sur sa manière de se différencier des autres MVNO de France et sur sa stratégie de développement à venir.

Jean-Louis Constanza, PDG de Ten-Mobile, fait sur le point sur le lancement depuis 5 mois de ce MVNO, sur sa manière de se différencier des autres MVNO de France et sur sa stratégie de développement à venir.

Jean-Louis CONSTANZA a passé sept années au sein de la société suédoise Tele2 en tant que directeur général de Tele2 France et vice président Europe du Sud du groupe. Il a entre autre contribué au lancement de l'opérateur mobile virtuel Tele2 Mobile et a quitté la société en début d'année pour se lancer dans l'aventure « Ten. », un MVNO qui a choisi de se focaliser dans le marché de l'internet mobile.

Jean-Louis CONSTANZA bonjour. Ten-Mobile essaie de démocratiser les usages de la messagerie instantanée sur les téléphones mobiles avec Windows Live Messenger. Pourquoi un tel choix technologique ?

Messenger est l'outil sur lequel tous les internautes entre 10 et 20 ans en France passent une heure par jour au moins. Ceux-ci n'acceptent plus de ne pas l'avoir sur leur mobile et nous voyons un mouvement très fort de clients qui s'abonnent chez Ten pour accéder à Messenger sur mobile.

Mais ces ados et jeunes adultes ne préfèrent-t-ils pas utiliser de simples SMS plutôt qu'un logiciel de messagerie instantanée ?

Mon client jeune ado a Windows Live Messenger sur son mobile contrairement à ses copains qui ont des téléphones mobiles « normaux ». Il utilise donc encore beaucoup le SMS, Messenger venant pour l'instant compléter cette technologie. Nous pensons cependant que dans trois à quatre ans seul Messenger sera utilisé chez les jeunes.

Près d'un après avoir quitté Tele2, l'opérateur mobile virtuel Tele2 Mobile est le premier MVNO de France avec 350 000 clients en septembre 2006, soit 250 000 clients de plus qu'en nov 2005. Ne regrettez vous pas d'avoir quitté vos fonctions dans cette société ?

Au contraire, je suis très fier d'avoir contribué à lancer ce qui est le plus gros et le plus sérieux MVNO aujourd'hui et je suis content d'en lancer un deuxième dans une philosophie totalement différente. En effet, Tele2, c'est avant tout du téléphone mobile moins cher alors que Ten, c'est du téléphone mobile pour les internautes.

Vous êtes connu pour avoir dénoncé les tarifs élevés des communications fixes en France et les tarifs pratiqués par certains opérateurs dans le cadre de la création d'un opérateur mobile virtuel. Ces mêmes conditions tarifaires sont-elles désormais plus favorables depuis le lancement de Ten-Mobile en Juin 2006 ?

Les conditions n'ont pas beaucoup changé, c'est-à-dire que les nouveaux opérateurs mobiles payent très cher l'accès au réseau des anciens opérateurs. Il va donc falloir que nous, les nouveaux opérateurs, démontrions notre crédibilité, que l'on acquière des clients et qu'on investisse avant d'être capables de faire baisser les tarifs de gros qui permettront à notre tour de faire baisser les tarifs de détail. Il y a encore beaucoup de travail pour rendre compétitif le marché du mobile en France.

0280000000424620-photo-imageneteco.jpg


De tout le paysage des MVNO Français, comment se distinguent aujourd'hui les offres de Ten-Mobile ? Combien ont-elles à ce jour séduites de clients ?

La différenciation de l'offre de Ten est très simple. La plupart des nouveaux opérateurs mobiles visent des tarifs plus bas, comme Tele 2 pour la voix, Virgin Mobile pour le SMS ou M6 Mobile pour l'illimité, tout tournant donc autour du tarif. Ten propose aux internautes qui se servent du mail, de Messenger ou des blogs plusieurs heures par jour ou par semaine de reporter ces outils sur leurs mobiles.

Vous n'avez pas répondu à la question sur le nombre d'abonnés recrutés à ce jour ? Avez-vous passé le cap des 10 000 voire des 100 000 abonnés ?

Je me suis bien gardé de répondre à cette question car comme pour Tele2, chez Ten nous ne donnerons jamais notre nombre d'abonnés, nos financements ou notre chiffre d'affaires. Nous pensons que les chiffres servent plus à nos concurrents qu'à nos clients.

Pour répondre cependant à la deuxième partie de la question, le cap des 10 000 abonnés est largement dépassé mais nous n'avons pas encore passé le cap des 100 000 clients.

Vous avez lancé il y a quelques jours une offre de messagerie instantanée illimitée basée sur Windows Live Messenger pour contrer les offres similaires mais payantes de Orange et Bouygues Telecom. Quelle est la nature du partenariat qui vous lie à Microsoft ?

Windows Live Messenger n'est pas lancé pour contrer les offres d'Orange et de Bouygues Telecom. Messenger est lancé car c'est un produit qui sert énormément à nos clients. Nous avons trois sortes de clients avec les jeunes (10 - 20 ans), les jeunes adultes (20 - 40 ans) et les pros à qui l'on offre des mails pro. Il est évident que la plupart des clients, les jeunes mais également de plus en plus les pros, ont besoin de Messenger.

Ce que font nos concurrents nous intéresse donc beaucoup moins. C'est vrai que Orange lance Messenger mais j'ai cru comprendre que ca serait payant alors que chez nous le service est gratuit. J'espère que l'on saura garder cette avance sur les concurrents.

Concernant le partenariat qui nous lie avec Microsoft, nous avons le droit d'accéder à la plateforme MSN, nous pouvons suggérer des innovations techniques et en échange de ceci, nous avons un partage des revenus. Comme je n'ai plus de revenus sur MSN Messenger, j'ai un partage sur les autres revenus avec Microsoft.

Quel est le montant de la facture moyenne d'un abonné Ten ? Consomme-t-il plus de communications GSM que de connexions DATA ?

Le montant moyen de la facture est de l'ordre de 30 €uros et un abonné Ten consomme encore aujourd'hui plus de voix, ses forfaits de communication lui coutant plus cher que ses forfaits dits DATA d'autant plus que si Messenger est gratuit, l'essentiel de sa dépense est liée la voix ou au SMS.

Ten-Mobile souhaite s'orienter vers le monde de l'internet mobile. Hors selon l'ARCEP, le nombre d'abonnés à une offre multimédia mobile a encore reculé ce trimestre (-132.100 clients par rapport à juin dernier). Pensez-vous que le marché n'est pas encore prêt ou que les offres ne sont pas assez intéressantes ?

Je pense que l'on parle de deux choses différentes. Le multimédia mobile, c'était l'illusion que les gens regarderaient la télé sur leur mobile. J'ai rencontré beaucoup de gens qui font du SMS, du mail ou du Messenger sur leur mobile mais je n'ai encore jamais rencontré quelqu'un qui avait une fois regardé la télévision sur son mobile à part dans les salons où les professionnels parlent aux professionnels.

La télévision sur mobile ne marche pas car reste un objet de consommation fixe et ne marche pas car le réseau mobile n'est pas fait pour çà. Dans un à trois ans, il y aura des standards comme le DVB-H qui vont apporter la TNT sur des terminaux de poche.

Travaillez-vous déjà sur des offres de TNT mobile via DVB-H pour la France ?

Non car aujourd'hui rien n'est fixé. C'est un match politique entre les grandes chaines, les grands opérateurs et le gouvernement qui ne nous n'intéresse pas et qui n'intéresse pas nos clients.

Après la messagerie instantanée et la messagerie électronique illimitée, envisagez-vous de proposer une offre d'Internet fixe ?

[Silence] Mon hésitation est une réponse à elle seule mais pas à court terme. Je ne pense pas que nous allons devenir opérateur fixe. Notre ambition est d'être un opérateur mobile et de le rester. Comme notre vocation n'est pas de devenir un acteur de contenu (nous ne ferons pas de télévision ou de services de contenu), nous ne deviendrons pas non plus opérateur fixe, tout du moins pas en 2007.

En revanche, nous allons lancer tous les services de l'Internet dont les clients ont besoin et qui touchent de près ou de loin à la communication. Il y a eu Messenger, il y a le mail il y aura cette semaine les blogs. Nous considérons que le blog n'est pas un contenu à proprement parler mais un moyen qui permet de communiquer les uns avec les autres. Nous lancerons cette offre avec Skyblog dans un premier temps puis avec tous les moteurs de blogs en France ensuite.

Nos clients pourront donc accéder à leur blog, poster des photos, poster des commentaires, aller voir les blogs de leurs amis, tout ceci en illimité. Au lieu d'être une chronique quotidienne ou hebdomadaire, le blog devient un reportage de se propre vie avec un mobile qui permet de prendre des photos, de taper du texte ou de prendre des vidéos.

A force de segmenter le marché de l'Internet mobile avec d'un côté la messagerie électronique ou instantanée et aujourd'hui les blogs, n'avez-vous pas peur d'effrayer vos nouveaux abonnés qui recherchent avant tout une solution permettant de surfer sur Internet en illimité, peu importe le service Web utilisé ?

Nos clients ne nous disent pas qu'ils veulent surfer sur leur mobile. Lorsque vous êtes en situation de mobilité, les clients recherchent avant tout à communiquer. Ils parlent, envoient un mail, publient des articles sur leur blog ou sont sur Messenger. On ne pense pas que cela les effraie car ce sont des usages dont ils ont besoin.

La seule segmentation que l'on fait dans ce marché est par style de vie avec les jeunes qui utilisent surtout Messenger, les adultes avec le mail et les pros qui recherchent une solution de mail plus « costaud ». Nous n'irons pas plus loin dans la segmentation.

Quels sont les prochains projets de développement de Ten-Mobile ? Peut-être une renégociation de votre accord avec Orange pour obtenir de meilleurs tarifs sur la voix sur les SMS ?

Ca serait une bonne idée mais c'est beaucoup trop tôt. Avant de renégocier avec Orange, il faut que l'on ait une taille qui nous rende crédible. On va donc déjà essayer d'atteindre la taille de Tele2 que vous évoquiez tout à l'heure.

Le prochain projet est celui qui sortira cette semaine. On sort une offre de blog illimitée et une offre pour les pros qui permet d'avoir accès à son disque dur depuis son téléphone mobile. Les pros peuvent en effet accéder à n'importe quel fichier sur leur disque dur, le faire venir sur le téléphone mobile, le modifier et le Mailer à quelqu'un.

On lance également une offre de musique sur téléphone mobile (Motorola V3im), qui inclut le logiciel iTunes et Windows Live Messenger pré installés, pour lequel nous sommes en exclusivité française. Nous avons également des projets pour Janvier mais nous les dévoilerons plus tard.

Jean-Louis CONSTANZA, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h31

Les dernières actualités

scroll top