Samsung SGH-i320 : l'anti blackberry ?

0
00422511-photo-samsung-sgh-i320.jpg
SGH-i320
Le blackberry en ligne de mire ? Premier constructeur de téléphones mobiles en France, le sud-coréen Samsung s'attaque également depuis trois mois au segment des Smartphones, dominé jusqu'à présent par des constructeurs comme HTC, Palm ou Research in Motion.

Tout en reprenant les grandes lignes d'un blackberry, avec un clavier alphanumérique sous un écran non tactile, ce SGH-i320 se différencie de son modèle grâce à une compacité exceptionnelle (11.5 mm d'épaisseur) et un poids plume de seulement 95 grammes. Sur le plan matériel, Samsung met l'accent sur le multimédia avec un appareil photo numérique très correct de 1.3 megapixels (avec flash) mais également un port d'extension MicroSD, permettant de transformer le smartphone en véritable baladeur MP3.

Malgré sa participation au capital de la société Symbian, un système d'exploitation notamment utilisé dans le SGH-D730, Samsung se différencie également en optant pour un O.S. ouvert : la version "Smartphone" du Windows Mobile de Microsoft. Samsung y a ajouté l'application Picsel Viewer, permettant de visionner des fichiers bureautiques de la suite MS Office mais n'autorisant malheureusement aucune modification.

Très séduisant sur le papier, l'appareil montre hélas vite ses limites en cas d'utilisation intensive. Les fonctionnalités multimédia se font aux dépends de l'autonomie de l'appareil, qui ne franchit pas le cap de la journée. Samsung semble d'ailleurs en être conscient puisqu'une seconde batterie est fournie avec l'appareil. A priori pensé pour la messagerie mobile, le SGH-i320 souffre paradoxalement de la petite taille de son clavier. Il n'est par exemple pas rare de taper sur deux touches en même temps. Enfin, contrairement au Blackberry ou à d'autres smartphones comme la gamme P900 de Sony Ericsson, l'appareil ne propose aucune molette de navigation. Dernière critique : malgré le support de la technologie 2G/EDGE et du bluetooth, le SGH-i320 n'est ni compatible avec les réseaux haut débit 3G/UMTS ou 3G/HSDPA, ni avec les réseaux sans-fil Wifi.

Contrairement à , qui a toujours privilégié la fonctionnalité aux dépends du design ou du multimédia, Samsung semble donc avoir fait un arbitrage inverse, ce qui devrait limiter l'intérêt du smartphone pour un usage professionnel. Conscient de ces critiques, le constructeur devrait toutefois lancer au premier trimestre 2007 un nouveau smartphone, baptisé SGH-i600, légèrement plus volumineux, mais qui introduira de nombreuses nouveautés comme le Wifi, le support de la 3G/HSDPA, une molette de navigation et une meilleure batterie.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page