Le logiciel libre bascule au PCF !

Par
Le 14 décembre 2006
 0

Le parti communiste français utilise SPIP pour son nouveau site web, équipe ses ordinateurs d'OpenOffice, Firefox et Thunderbird. Révolutionnaire ?

Le parti communiste français utilise SPIP pour son nouveau site web, équipe ses ordinateurs d'OpenOffice, Firefox et Thunderbird. Révolutionnaire ?

Sans tambour ni trompette, le parti communiste français migre vers le libre.

Le PCF a annoncé le 13 décembre 2006 équiper l'ensemble de ses postes informatiques de logiciels libres et utiliser SPIP, système de publication sous licence publique générale (GPL), pour son nouveau site web.

Le PCF n'est pas le seul à opter pour le libre, la gendarmerie nationale, l'administration centrale, différents ministères dirigés par l'UMP, et l'Assemblée nationale ont fait ce choix. Cependant, le PC est le premier parti en France à opter pour une telle migration.

Dans ce contexte, les 180 ordinateurs du conseil national du PCF, à Paris, sont équipés de la suite bureautique OpenOffice, du navigateur web Mozilla Firefox et du client de messagerie Thunderbird. Du côté du système d'exploitation, le parti d'extrême gauche envisagerait de substituer une distribution GNU Linux à Windows de Microsoft.

Enfin, le PCF réaffirme son engagement comme "utilisateur et acteur des communautés du logiciel libre depuis 1995", en particulier par le biais du "village du logiciel libre" organisé ces 5 dernières années dans le cadre de la Fête de l'Humanité.

Le développement communautaire du libre se rapproche-t-il de l'idéologie communiste ?

"Le mouvement autour des logiciels libres, en se fondant sur la liberté de circulation et le partage coopératif, converge à long terme vers la visée communiste de la libre association des producteurs et de l'abolition du salariat", déclarait Yann Le Pollotec, actuel membre du conseil national du PCF, dans un entretien accordé en 2002 à NetEco.com.

http://www.neteco.com/article_20020806220910_.html
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top