Le FN ouvre une permanence dans Second Life

Par
Le 14 décembre 2006
 0

Après l'agence Reuters, Adidas, l'agence marketing Reperes ou plus récemment IBM, c'est au tour du Front National d'ouvrir une permanence dans Second Life.

Après l'agence Reuters, Adidas, l'agence marketing Reperes ou plus récemment 17, c'est au tour du Front National d'ouvrir une permanence dans Second Life.

Politique 2.0 ? Après l'agence Reuters, Adidas, l'agence marketing Reperes ou plus récemment IBM, c'est au tour du Front National, parti politique français fondé par Jean-Marie LePen, d'ouvrir une permanence dans le monde virtuel Second Life.

L'initiative ne vient pas du siège de saint cloud (92) mais d'un membre du Front National de la Jeunesse (FNJ) de la Meuse, qui veut "promouvoir la candidature de Jean-Marie Le Pen en 2007 s'en servir comme une vitrine du parti pour les Français et les étrangers" explique t'il dans le quotidien .

Animé par une demi douzaine de militants, cette permanence propose gratuitement des t-shirts virtuels, des cartes virtuelles et multiplie les liens vers le site web du FN pour obtenir des adhésions.

Pour l'anecdote, le rédacteur de Slobserver, blog francophone spécialisé sur Second Life, note avec malice que ce "bureau du FN se trouve juste à coté d'une caserne militaire Allemande, et de deux magasin d'arme qui vende entre autre des tenues militaires et des véhicules blindés Allemands".

Reste à savoir si le PS et l'UMP, eux-mêmes très présents sur le net avec leurs propres plates-formes de blogs, franchiront également le pas en ouvrant une permanence dans un monde virtuel. Avec plus de 1.6 millions de membres, Second Life n'aurait pour le moment séduit que 30.000 français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top