Galileo : Bruxelles publie le livre vert des applications

Ariane Beky
08 décembre 2006 à 00h00
0

La Commission invite les acteurs économiques à réagir en ligne à son "livre vert" sur les applications futures du système européen de radionavigation Galileo.

La Commission invite les acteurs économiques à réagir en ligne à son "livre vert" sur les applications futures du système européen de radionavigation Galileo.

En attendant le lancement de Galileo, la Commission européenne publie son "livre vert des applications de navigation par satellite".

Rendu public le 8 décembre 2006, ce document définit la navigation par satellite, ses domaines d'application (transports, téléphonie, télévision, réseaux informatiques, agriculture, sécurité, urgences, etc.), ainsi que le rôle de l'action publique, les problématiques liées à l'éthique, à la vie privée, au cadre réglementaire.

La Commission européenne présentera l'an prochain la synthèse des réponses reçues ainsi qu'un plan d'action. Parallèlement, un concours à l'attention des jeunes sera lancé et récompensera les projets les plus innovants en matière de radionavigation.

A travers le partage des compétences, Bruxelles entend assurer le succès du lancement commercial de Galileo, autrement dit donner au système européen de radionavigation par satellite les moyens de rivaliser avec le GPS américain, actuel leader du marché.

Un satellite Galileo est aujourd'hui en orbite, dans un cadre expérimental, et un autre suivra en 2007. Néanmoins, il faudra attendre 2011 pour bénéficier des premiers services de navigation, de positionnement et de datation fournis via le système européen.

"Les coûts et les efforts consentis pour placer Galileo en orbite ont une valeur réelle, qui réside dans le potentiel unique qu'offre ce système en termes de nouvelles applications, de croissance économique et de création d'emplois dans l'Union. Ces retombées économiques dépasseront très largement les dépenses exposées pour Galileo lui-même", a indiqué Jacques Barrot, VP de la commission européenne chargé des transports.

Selon l'estimation communiquée par Bruxelles, le marché mondial de la navigation par satellite pourrait peser 400 milliards d'euros d'ici à 2025.

  • http://ec.europa.eu/dgs/energy_transport/galileo/green-paper/index_en.htm
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top