Alcatel attaque Microsoft pour violation de brevets

Par
Le 22 novembre 2006
 0

L'équipementier français Alcatel accuse le numéro un mondial du logiciel d'utiliser sans autorisation plusieurs de ses brevets liés aux réseaux de communication.

L'équipementier français Alcatel accuse le numéro un mondial du logiciel d'utiliser sans autorisation plusieurs de ses brevets liés aux réseaux de communication.

Alcatel, dont le projet de rapprochement avec Lucent vient d'obtenir le feu vert de Washington, a déposé plainte contre Microsoft pour violation de brevets.

L'équipementier réseaux français accuse le numéro un mondial du logiciel d'utiliser sans autorisation trois de ses brevets.

Publiés respectivement le 15 janvier 2002 et le 29 mars 2005, les deux premiers couvrent un service d'authentification d'utilisateurs pour les réseaux de communication. Le troisième, publié le 9 décembre 2003, concerne un dispositif qui facilite la communication entre applications "peer-to-peer".

Microsoft a reçu une assignation à comparaître devant un tribunal fédéral de Tyler, Texas. Mardi 21 novembre 2006, un porte-parole de l'éditeur américain, Guy Esnouf, a déclaré à ce propos :

"Alcatel a déposé plainte vendredi dernier, le jour où la fusion avec l'équipementier américain Lucent a été approuvée par le gouvernement des Etats-Unis [...] Sa plainte semble liée à un différend de longue date entre Lucent et Microsoft, différend examiné par la cour de district de San Diego, Californie."

Déterminé, Alcatel souhaite aller juqu'au procès et obtenir des dommages et intérêts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top