Microsoft accuse linux d'exploiter ses brevets

redaction
20 novembre 2006 à 00h00
0

Selon Steve Ballmer, directeur général de Microsoft, Linux exploiterait la propriété intellectuelle protégée par brevet de Microsoft...

Selon Steve BALLMER, directeur général de Microsoft, Linux exploiterait la propriété intellectuelle protégée par brevet de Microsoft...

Début novembre, Microsoft et annoncent à la surprise générale la signature d'un accord visant à améliorer l'interopérabilité entre leurs systèmes d'exploitation respectifs. Selon les termes financiers de cet accord, Novell s'engage à verser 40 millions de dollars par an à Microsoft pour pouvoir utiliser librement les technologies protégées par les brevets de ce dernier. Steve Ballmer a profité d'une séance de questions réponses, lors d'une présentation consacrée à SQL Server organisée à Seattle, pour donner son point de vue sur cet accord. Et ainsi concrétiser les pires craintes des défenseurs du logiciel libre ?

"Novell nous a payés pour avoir le droit de dire à ses clients qu'ils sont correctement couverts en utilisant SUSE Linux ", a déclaré Steve Ballmer. Pour lui, Linux utilise la propriété intellectuelle de Microsoft et l'éditeur aurait été motivé dans cet accord par le désir de rétribuer ses actionnaires à la juste valeur de ses innovations. Implicitement, Steve Ballmer semble sous-entendre que l'ensemble de la communauté Linux courra un risque le jour où Microsoft décidera de faire respecter ses droits en matière de propriété intellectuelle.

"Linux profite à toute la communauté, et le fait est que ce produit exploite la propriété intellectuelle protégée par brevet de Microsoft, ce qui constitue un problème pour nos actionnaires ", a ajouté Ballmer. " Nous dépensons sept milliards de dollars par an en recherche et développement, et nos actionnaires attendent de nous que nous protégions ou commercialisons sous licence nos innovations brevetées pour en tirer un bénéfice sur le plan économique ". Menaces bien réelles ou tentative d'intimidation, pour semer la discorde dans la communauté open source ?

L'éditeur ne cache d'ailleurs pas son intention de signer des accords similaires à celui qui le lie à Novell avec d'autres utilisateurs de Linux, au premier rang desquels . Tout en soulignant son désir de continuer à développer l'interopérabilité avec les produits Microsoft, ce dernier a refusé tout net la mise en place d'un partenariat du même type, qualifiant cette proposition de " taxe sur l'innovation".

Les détracteurs des brevets logiciels apprécieront... Depuis l'accord signé avec Microsoft, Novell fait l'objet de nombreuses critiques dans la communauté open source, qui l'ont conduit à justifier sa position, et son respect de la licence GPL dans un document publié sur son site. Devant les menaces que font peser sur eux des éditeurs comme SCO ou Microsoft, la plupart des éditeurs du monde de l'open source ont entrepris de se protéger juridiquement, eux et leurs clients, contre d'éventuelles poursuites.

L'équipe qui développe Samba demande de son côté à Novell de revenir sur sa décision en expliquant que la seule conséquence d'un tel accord sera de diviser la communauté avec, d'un côté, ceux qui usent de la licence GPL et de l'autre, des utilisateurs limités par des accords de licence coercitifs. D'aucuns estiment d'ailleurs que la version 3 de la licence GPL devrait interdire ce type de rapprochements.
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top