M6 web vise une audience de 10 millions d'internautes d'ici 2010

Par
Le 09 novembre 2006
 0

Entre les sites de chaînes, les portails thématiques ou le web "communautaire", M6 pense pouvoir réunir plus de 10 millions d'internautes chaque mois d'ici 2010

Entre les sites de chaînes, les portails thématiques ou le web "communautaire", M6 pense pouvoir réunir plus de 10 millions d'internautes chaque mois d'ici 2010

Télévision 2.0 ? Quelques semaines après le rachat de YouTube par Google, M6 a décidé de dévoiler une ambitieuse stratégie internet, combinant sites web de ses chaînes TV (M6, W9, Paris Première, Teva...), portails thématiques (Femme-en-Ville, Turbo, Fan2, Musique Brigade), services premium et une nouvelle génération de services en ligne "communautaires".

Pour le moment, l'activité internet de M6 se compose de la vente à distance (8.6% de son CA), des chaînes numériques (5.4%) et des contenus web ou mobiles (4.8%) soit environ 20% de l'ensemble du chiffre d'affaire du groupe pour une audience de 3.7 millions de visiteurs uniques. "D'ici 2010, nous pensons pouvoir toucher entre 10 et 15 millions de visiteurs uniques par mois. L'enjeu pour nous est de nous inscrire dans la mouvance 2.0 et de créer un cercle vertueux où le contenu attire l'audience mais ou l'audience crée également du contenu" explique Xavier Marvaldi, Directeur de M6 web.

Outre le lancement de services M6 (nouvelle plate-forme M6blog, M6mail, AtonService.fr), le groupe a présenté trois nouvelles marques de services 2.0 : Wideo, YooTribe et Skaaz. Réalisé en partenariat avec Kewego, Wideo.fr est une plate-forme de partage vidéo reprenant la recette de DailyMotion et de YouTube. Lancé à la rentrée, le site diffuserait déjà 8 millions de vidéos par mois et attirerait 40.000 visites par jour, ce qui surprend d'ailleurs positivement Nicolas de Tavernost, PDG du groupe M6.

Revendiquant un positionnement de réseau social, YooTribe est un service conçu avec Switchmod permettant aux internautes de créer des groupes de discussion. Enfin, Skaaz est un concept "d'ego casting" où l'internaute doit concevoir un avatar à son image, capable de le représenter dans une messagerie instantanée ou un écran de téléphone mobile. Encore assez mystérieux, Skaaz serait également doté de capacités de communication et d'intelligence artificielle grâce à un partenariat entre M6 et l'agence Virtuoz, spécialisée dans les agents conversationnels 3D.

Outre ces services 2.0, M6 web a également confirmé ses ambitions dans le premium. Malgré l'échec de Music.fr, le groupe devrait relancer une plate-forme musicale baptisée M6 MusicBrigade, qui devrait proposer plus de 25.000 clips en téléchargement sous forme d'abonnement. M6 se dit également très satisfait de sa nouvelle plate-forme de vidéo à la demande M6video.fr, qui aurait déjà diffusé plus de 700.000 vidéos dont près de 25.000 épisodes de la série Prison Break. Le groupe serait d'ailleurs en discussion pour porter M6video sur les principales box des fournisseurs d'accès ADSL.

Pragmatique, M6 semble en tout cas prêt à essayer tous les business models, tous les partenariats et toutes les formes de services en ligne pour attirer les internautes. Le groupe n'entend toutefois pas se lancer dans une concurrence frontale avec les moteurs de recherche et préfère revendiquer haut et fort son statut "d'éditeur de contenu". Reste à savoir si cette stratégie sera suffisante pour contenir les grands portails de l'internet comme Google, 10 ou MSN, qui ne cachent plus, pour leur part, leur intention de peser dans l'univers de l'audiovisuel avec leurs nouvelles plates-formes de vidéo à la demande.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top