Après le Wifi, Nabaztag adopte le RFID

0
Après avoir démocratisé le Wifi, Nabaztag, le lapin communicant de Violet, devrait prochainement disposer d'une nouvelle fonctionnalité : un nombril RFID

Plus d'un an après la sortie de sa première version équipée d'un récepteur Wifi et vendue à plus de 60 000 exemplaires, Violet lancera dans quelques jours un nouveau modèle de son lapin communicant : le "Nabaztag Tag".

Légèrement plus cher que son prédécesseur (135 euros contre 115 euros), ce nouveau modèle devrait également être plus complet avec l'ajout d'un microphone, d'un module Wifi avec cryptage WPA, d'un lecteur audio autorisant le stream d'une web radio ou d'un podcast et enfin d'un capteur RFID, caché dans le nombril de l'appareil.

"Nabaztag/tag est doté d'un lecteur de puces RFID. Le RFID se présente sous la forme de vignettes qui peuvent être collées sur n'importe quel objet et qui rendent ce dernier identifiable, reconnaissable par Nabaztag/tag. Le Lapin peut ainsi percevoir la présence de ces objets. Il ne vous reste plus qu'à décider du comportement qu'il devra avoir et des actions qu'il devra effectuer. " précise Jean-François Kitten, directeur de la communication de Violet.

Né dans l'ombre d'Ozone, le réseau pervasif wifi de Rafi HALADJIAN, Nabaztag semble désormais lui avoir volé la vedette en étant au cœur d'un véritable écosystème d'accessoires et de services en ligne. Reste à savoir si l'ajout d'un lecteur RFID contribuera à la démocratisation de cette technologie auprès du grand public.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page