Moblr : un Youtube pour son téléphone mobile

30 octobre 2006 à 00h00
0
Prenant de vitesse Vpod.net ou Scroon.com, la jeune pousse hexagonale MoblR lance le premier service gratuit de partage de vidéos sur mobile

Le récent rachat de YouTube par Google n'a pas pour autant freiné l'innovation en matière de vidéo. Prenant de vitesse Vpod.net ou Scroon.com, deux plates-formes françaises de partage vidéo, la jeune pousse hexagonale MoblR lance MoblR.com : premier service gratuit de partage de vidéos sur téléphone mobile.

Comme le pionnier DailyMotion, toutes les vidéos peuvent être consultées ou uploadées depuis le site web Moblr.com. Exploitant tous les formats vidéos dont le format .3GP, la plate-forme autorise également publication et consultation des vidéos depuis un téléphone mobile (2G ou 3G).

C'est d'ailleurs essentiellement sur le téléphone mobile que misent Christophe CHATILLON et Jérôme Léger, les deux cofondateurs de Moblr.com, pour se différencier. Selon les derniers chiffres de l'AFOM, plus de 48% des 12/24 ans utilisent déjà la vidéo sur un téléphone mobile.

"Entre décembre 2004 et décembre 2005, le parc actif multimédia mobile a augmenté de 34,2%, passant de 10,3 millions d'utilisateurs à 13,8 millions en France. Les téléphones mobiles tendent ainsi à devenir à la fois télévisions et caméscopes embarqués pour le plus grand plaisir de tous. Cette génération qui avait téléchargé, à titre payant, plus de 400 millions de sonneries et de logos entre 2002 et 2005 en France, se voit aujourd'hui offrir un service autrement plus attrayant car totalement gratuit et participatif," estime Jérôme Léger, co-fondateur de Moblr et ancien fondateur de Moustik, un spécialiste des logos et sonneries.

Malgré une concurrence déjà bien établie (YouTube, Dailymotion, Kewego, Wat.tv, Wideo.fr, MSN SOAPbox et bientôt Vpod ou Scroon), Moblr entend attirer internautes et surtout mobinautes sur sa plate-forme. La société achète actuellement des espaces sur les portails internet mobile des opérateurs et espère fidéliser plus de 150.000 utilisateurs par mois dès la fin de l'année 2006. Si l'audience est au rendez vous, MobilR devrait alors chercher à commercialiser ses propres espaces publicitaires et à louer sa plate-forme en marque blanche à des opérateurs cellulaires, à la recherche d'une application pour augmenter la consommation data de ses clients.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page