Microsoft : alliance au nom de l'interopérabilité

Par
Le 14 novembre 2006
 0
L'interopérabilité, nouveau credo de Microsoft ? L'éditeur annonce aujourd'hui la création d'une alliance de partenaires industriels baptisée Interop Vendor Alliance dont l'objectif premier sera de déterminer comment il est possible d'améliorer l'interopérabilité des systèmes d'exploitation Microsoft avec les logiciels de ses partenaires et concurrents. Financée par la firme de Redmond et ouverte à tous, cette alliance réunit aujourd'hui 22 sociétés parmi lesquelles AMD, BEA Systems, Business Objects, NEC, 111, Sun ou SugarCRM.

« Chaque jour, les entreprises doivent apprendre à améliorer leurs processus de travail, en se rapprochant de leurs clients et partenaires tout en réussissant leurs fusions et leurs acquisitions. Pour y parvenir, il est nécessaire de faire fonctionner ensemble de multiples logiciels émanant d'éditeurs divers », explique Bob Muglia, vice président senior de la branche Server and Tools Business chez Microsoft. « En rassemblant des organisations et des vendeurs représentant un large éventail des possibilités en matière d'interopérabilité, l'Alliance permettra la création et la commercialisation de solutions concrètes améliorant la circulation de l'information au sein de l'entreprise ».

01c2000000400207-photo-interop-vendor-alliance-microsoft.jpg


Vous l'aurez compris, l'interopérabilité dont il est question ici ne concerne malheureusement pas le grand public mais plutôt le marché des applications de type ERP (Enterprise Ressource Planning), à destination des entreprises ou des administrations, la principale difficulté de ces dernières étant de faire cohabiter au sein d'un même système d'information des applications métier différentes.

Microsoft et ses nouveaux partenaires tenteront donc de résoudre certains de ces problèmes, à commencer par exemple par la gestion des identifiants au sein d'une entreprise. Aujourd'hui, chaque application requiert bien souvent son propre couple login/mot de passe alors qu'il serait possible d'harmoniser le tout à l'aide d'un identifiant unique.

En juin dernier, Microsoft a créé le Conseil de l'interopérabilité qui, siégeant à Redmond, a pour but de coordonner les travaux autour de cette notion désormais incontournable. L'éditeur fait l'objet de sévères remontrances de la part de la Commission européenne depuis 2004 au sujet des difficultés qu'éprouvent ses concurrents à rendre leurs produits interopérables avec les systèmes d'exploitation Windows. Avec la création de l'Interop Vendor Alliance, Micrososft estime aller bien plus loin que ce que lui demande la Commission et miser sur le long terme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top