Minolta présente le DiMAGE 7Hi

Julien
11 septembre 2002 à 11h26
0
015E000000054393-photo-minolta-dimage-7hi.jpg
A l'occasion du PhotoKina, Minolta, le célèbre fabricant d'appareil photo, dévoile aujourd'hui un nouvel appareil photo numérique, le DiMAGE 7Hi. La firme du pays au soleil levant indique que ce modèle succède au fameux DiMAGE 7i. Ce nouveau modèle ajoute des fonctionnalités professionnelles telles: la synchro flash, l'inclusion d'un profil couleur (au choix: sRGB ou RGB) dans les fichiers générés, ainsi qu'un mode rafale haute qualité à 3fps.

Les formats de stockage ont été remaniés puisque l'appareil offre le choix entre un mode Tiff superfin pour des photos de 15Mo, un mode JPEG extra fin pour des photos de 6Mo, un mode JPEG fin pour des photos de 3Mo et un mode JPEG standard pour des photos de 2Mo.

Outre les spécifications évoquées plus haut, le DiMAGE 7Hi étrenne un capteur CCD de 5.24Mpixels qui produit de magnifiques photos avec une résolution effective de 5Mpixels en 2560x1920. Doté d'une griffe porte flash l'appareil comporte un objectif 7x de type 28-200 et est livré avec une carte mémoire de 16Mo. Bien entendu l'optique supporte le mode macro. L'appareil peut également générer un fichier Raw.

Le DiMAGE 7Hi devrait être disponible fin septembre au prix public de 1690€ TTC.
Modifié le 18/09/2018 à 14h51
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top