Premiers téléchargements de films complets sur des téléphones mobiles

0
Tous les moyens sont bons pour pousser à consommer de la bande passante. Après les fichiers musicaux ou les séries TV, l'opérateur cellulaire américain Sprint a décidé de proposer à ses abonnés le téléchargement complet de films mais également de concerts ou de téléfilms.

Au lieu de proposer un prix de téléchargement unitaire, Sprint semble a au contraire avoir retenu le modèle du forfait illimité, pour 6,95 $ par mois, déjà adopté par , Real ou Napster dans la musique en ligne.

Fournis par Mspot, le catalogue se limite toutefois à des films datés de près de 20 ans ou à des séries B. "C'est tout ce que nous avons pu obtenir pour ce lancement mais nous continuons à négocier les droits avec des majors pour proposer des films plus récents" explique Dale Knoop, Directeur multimedia chez Sprint.

Testé par des opérateurs français comme SFR et Orange ou plus récemment par sur son kiosque iTunes, le téléchargement de vidéos sur terminaux mobiles commence à se démocratiser mais les analystes semblent plutôt miser sur des formats courts. Associé à Vodafone, SFR vient par exemple de lancer une version raccourcie de la série 24, composée de 24 épisodes d'une minute.

Tout l'industrie du multimedia devrait donc s'intéresser aux résultats de Sprint, qui s'était déjà illustré en 2003 avec le lancement d'un des premiers bouquets de télévision mobile, fourni par , pour son réseau CDMA ex-evdo.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page