RIM lance le 8700f, premier BlackBerry EDGE sur le marché européen via Orange

Par
Le 28 novembre 2005
 0

En pleine bataille juridique avec NPD, le constructeur canadien Research in motion n'en oublie pas son propre développement et annonce, en partenariat avec l'opérateur cellulaire Orange, le lancement du 8700f, premier terminal BlackBerry à introduire la t

En pleine bataille juridique avec NPD, le constructeur canadien Research in motion n'en oublie pas son propre développement et annonce, en partenariat avec l'opérateur cellulaire Orange, le lancement du 8700f, premier terminal BlackBerry à introduire la technologie Edge sur le marché européen.

Outre le haut débit mobile EDGE, le 8700f propose la technologie bluetooth, un écran couleur QVGA 320x240 non tactile, une molette latérale, un véritable clavier mécanique Azerty, de nouvelles touches dédiées à la messagerie ou à la navigation internet, un processeur Intel Xscale PXA901 cadencé à 312 Mhz, 64 Mo de mémoire flash, 16 Mo de SRAM mais malheureusement toujours pas de port d'extension ou de fonctions multimédia.

Le nouveau BlackBerry met par contre l'accent sur la bureautique avec une compatibilité avec les fichiers Word, Excel, Powerpoint (lecture et écriture) sans oublier la synchronisation avec Outlook et la messagerie "push" qui a fait son succès.

L'absence de carte d'extension ou la mémoire limitée à 64 Mo est d'ailleurs parfaitement assumée. "Nous ne pensons pas que l'utilisateur veuille télécharger ou embarquer sur son BlackBerry des fichiers de plusieurs dizaines de mega octets. Il peut par contre accéder à la pièce jointe page par page et ainsi optimiser son trafic data" explique Charmaine EGGBERRY, VP de la division Entreprise chez 52.

Malgré un historique de plus de 18 mois sur la gamme BlackBerry, Orange ne compte pour le moment que 20 000 clients soit 1% de ses 2 millions de clients entreprise et 0,1% de l'ensemble de ses clients. "BlackBerry est longtemps resté une solution pour les banquiers du 8e arrondissement parisien mais notre ambition est de la démocratiser dans toute la France grâce au haut débit mobile EDGE. Selon nos estimations, la messagerie mobile est demandée par plus de 70% des salariés d'une entreprise et nous avons effectivement les moyens de décupler le nombre de nos abonnés BlackBerry" concède Jean-Marie CULPIN en charge du marché Entreprise chez Orange.

Avec un ARPU moyen de 180 euros, le BlackBerry est en tout cas le meilleur ami des opérateurs, même si le nombre d'abonnés reste limité à quelques dizaines de milliers de clients en France et 4 millions à travers le monde. Reste à savoir si RIM, en pleine bataille juridique avec NPD au sujet des brevets sur la messagerie push, aura également les moyens de contenir les ambitions de Microsoft, qui entend compléter les Smartphones Windows Mobile et sa messagerie Exchange de sa nouvelle technologie DirectPush, et surtout de Nokia, qui mise sur ses futurs terminaux 3G "E-Series" et ses progiciels de messagerie pour marginaliser également le constructeur canadien.

0096000000393204-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h50

Les dernières actualités

scroll top