Les MVNO, opérateurs mobiles virtuels, séduisent 5% des nouveaux clients

Par
Le 08 novembre 2005
 0

Opérateurs virtuels pour clientèle virtuelle ? Selon le nouveau baromètre de l'<a class="petitlien" href="http://www.arcep.fr/" target=_blank>ARCEP</a>, les opérateurs mobiles virtuels séduisent près de 5 % des nouveaux clients au téléphone mobile mais ne

Opérateurs virtuels pour clientèle virtuelle ? Selon le nouveau baromètre de l'ARCEP, les opérateurs mobiles virtuels séduisent près de 5 % des nouveaux clients au téléphone mobile mais ne pèsent que 0,24% de l'ensemble du marché.

"Au cours du trimestre, 715 600 nouveaux clients ont été enregistrés par les opérateurs mobiles (réels ou virtuels), ce qui porte le parc total de clients en France à 46,1 millions au 30 septembre 2005. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile atteint ainsi 76,4 % de la population.

Le parc des MVNO actifs (Transatel, Debitel, Omer Telecom, 16, Tele2) s'établit à 108 300 clients au 30 septembre 2005, contre 40 900 clients au 30 juin 2005. Avec une part de 0,24 % du parc, les MVNO entrent sur le marché métropolitain après une phase de mise en œuvre opérationnelle. " explique l'ARCEP.

Plutôt encourageants, ces chiffres ne prennent toutefois pas en compte des services comme Universal Mobile (plus de 250 000 clients, partenaire de Bouygues Telecom) ou M6 Mobile (plus de 100 000 clients, partenaire d'Orange), dont le modèle commercial ne correspond pas exactement à la définition d'un "opérateur mobile virtuel" retenue par l'ARCEP.

Bien qu'une quatrième licence UMTS nationale soit encore à pourvoir, les pouvoirs publics misent sur ces MVNO pour réveiller la concurrence sur le marché français de la téléphonie mobile.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top