N92 : Nokia complète sa gamme de Smartphone N-Series avec un terminal DVB-H

Par
Le 02 novembre 2005
 0

La TNT devient mobile. Près d'un an après le lancement du 7110 à Monaco, un premier modèle à écran large qui ne pouvait recevoir la TNT qu'avec un adaptateur, Nokia dévoile officiellement son premier terminal DVB-H : le <a class="petitlien" href="http://w

La TNT devient mobile. Près d'un an après le lancement du 7110 à Monaco, un premier modèle à écran large qui ne pouvait recevoir la TNT qu'avec un adaptateur, Nokia dévoile officiellement son premier terminal DVB-H : le N-Series N92 sous Symbian S60.

Contrairement au MyMobileTV de Sagem, un prototype dérivé du MyS-8, réservé aux betatesteurs, et embarquant également un récepteur DVB-H, le Nokia N92 est un modèle destiné à être commercialisé mi-2006 pour environ 600 euros.

Outre le récepteur DVB-H désormais H.264, ce N92 propose également un récepteur FM, un grand écran QVGA 2.8 pouces de 16 millions de couleurs, basculant du mode portait (l'écran se plie verticalement) au mode paysage (l'écran se plie horizontalement), une caméra pour la visiophonie, un APN 2 Mpixels, un port d'extension mini-SD, un port USB 2.0 (liaison directe avec le PC) et le support des réseaux 2G (GSM, GPRS, EDGE), 3G (UMTS) et locaux (IR, Bluetooth, WiFi).

Basé sur Symbian OS et la suite S60 (ex Series 60) en version 3.0, le N92 propose également de très nombreuses applications : outre les traditionnels logiciels d'organisation, de communication ou de divertissement, Nokia propose par exemple VisualRadio, un nouveau browser avec fonction Zoom ou encore de nouveaux logiciels pour créer une liste de ses chaînes TV préférées, mettre en place des alertes sur les programmes ou encore bénéficier de services interactifs.

Très complet, ce N92 devrait donc être disponible pour le lancement commercial des premiers réseaux DVB-H européens fin 2006. En France, où la télévision mobile en EDGE ou 3G semble déjà être un succès, le DVB-H est également testé par deux consortiums, le premier réunissant Sagem, TPS, Bouygues et Orange, le second réunissant SFR, Canal+ et Nokia. Reste à espérer que le CSA, grand maître des fréquences, autorisera au plus vite le lancement dans l'hexagone de cette télévision numérique terrestre mobile.

0280000000420513-photo-imageneteco.jpg
0096000000393044-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top