Téléphonie : Samsung numéro deux mondial, numéro un en France

Par Jérôme Bouteiller
le 02 décembre 2004
 0

Chaises musicales dans l'industrie de la mobilité. Selon Gartner, le constructeur coréen samsung serait désormais le numéro deux mondial du téléphone mobile (13.8% de part de marché) derrière Nokia mais devant Motorola (13.4% de parts de marché) et aurait

Chaises musicales dans l'industrie de la mobilité. Selon Gartner, le constructeur coréen samsung serait désormais le numéro deux mondial du téléphone mobile (13.8% de part de marché) derrière Nokia mais devant (13.4% de parts de marché) et aurait même atteinte la première place en France en valeur, laissant toutefois la première place en volume à Sagem selon une autre étude GfK.

Tout comme son homologue coréen LG, désormais cinquième constructeur mondial devant Sony Ericsson mais encore derrière Siemens, Samsung a réussi à se faire un nom en proposant des téléphones à clapet souvent équipés d'écrans couleur et de caméra numériques. Après le succès du E700, le constructeur mise désormais sur les téléphones "slide-up", à clavier coulissant, à l'image du E800 ou du tout nouveau D500, un appareil ultra compact inaugurant la technologie bluetooth, un apn 1.3 megapixel et une confortable mémoire de 96 Mo.

Mais le groupe est également fournisseur d'Orange et SFR pour leurs téléphones 3G avec le Z107 et réfléchit déjà au futur avec des modèles pour le moment exclusivement commercialisés en Corée tels que le S250 (APN 5 megapixels), le S2300 (APN 3 Mpxl avec zoom optique...), le V500 (écran rotatif 16/9), le V440 (fonction camescope), le V5400 (disque dur 1.5 Go) ou encore des Smartphones type PocketPC ou Symbian qui devraient arriver en Europe mi-2005.

Entre maîtrise des technologies, innovations stylistiques et campagnes de communications massives, Samsung fait en tout cas preuve d'un incroyable volontarisme qui a certainement surpris ses concurrents japonais, américains ou européens. Reste à savoir si ces derniers sauront réagir et si les méthodes du sud coréens ne seront pas également bientôt copiés par une future vague d'entreprises issues de la puissante chine continentale...

0280000000418938-photo-imageneteco.jpg


Modifié le 20/09/2018 à 15h50
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
scroll top