Lifting en douceur pour le Sony Ericsson P900

Par
Le 12 novembre 2003
 0

Moins d'un an après le lancement du P800, Sony Ericsson annonce le P900. Plus fin, l'appareil n'apporte pas de réelle nouveauté mais séduit toujours autant

Moins d'un an après le lancement du P800, Sony Ericsson annonce le P900. Plus fin, l'appareil n'apporte pas de réelle nouveauté mais séduit toujours autant

P900 ou P810 ? Moins d'un an après le lancement officiel du P800, un smartphone à écran tactile sous Symbian, le constructeur nippo-suédois Sony Ericsson annonce la commercialisation de son successeur : le P900.

Hormis le nom, cet appareil est avant tout légèrement plus fin que son prédécesseur et affiche un design plus sobre avec des plastics de meilleure qualité. Sony Ericsson propose désormais un véritable stylet qui dispose en outre d'un espace de rangement dans le corps de l'appareil. L'écran passe de 4.000 à 65.000 couleurs, la mémoire interne augmente de 16 à 32 Mo et Sony Ericsson fournit une carte MemoryStick Duo de 32 Mo qu'il conviendra probablement de remplacer par une carte 128 Mo (environ 80 €).

Sur le plan logiciel, le P900 s'appuie toujours sur Symbian V7.0 et l'interface graphique UIQ du même éditeur. La nouveauté est la possibilité d'enregistrer des vidéos MPEG-4 au standard 3GPP, d'une très faible résolution afin de les envoyer par MMS. Pratique pour un petit écran, la qualité n'est toutefois pas en mesure de concurrencer un bon appareil photo numérique et encore moins un caméscope.

Parmi les autres nouveautés, on note également de nouveaux icônes 3D, un système de pré écoute des fichiers musicaux (sonneries, musique), un gestionnaire de fichiers ou encore un "afficheur", faisant office de visionneuse pour documents word et excel.

Fort du succès du P800, le P900 dispose en outre de très nombreux logiciels complémentaires, téléchargeables sur Handango.com, comme HandyDay, une synthèse de l'agenda et de la messagerie en une seule page, IM+, un logiciel de messagerie instantanée universelle, compatible MSN, AOL, 10 et ICQ ou encore Quickoffice, une suite de logiciels bureautiques compatible avec Microsoft Office.

Plus sexy qu'un Treo 600 et plus petit qu'un XDA, le P900 n'est pas encore l'appareil idéal mais séduit néanmoins toujours autant son utilisateur. Après le million d'unités du P800, le nouveau smartphone de Sony Ericsson devrait continuer à séduire hommes d'affaires et technophiles à la recherche du parfait compromis entre ordinateur de poche et téléphone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top