Idylic déploie un serveur VoiceXML au Sénégal

Jérôme Bouteiller
12 septembre 2003 à 00h00
0
Spécialiste de la technologie VoiceXML, Idylic annonce la signature d'un accord avec Sonatel Mobiles pour le déploiement d'un portail vocal au Sénégal.

L'internet vocal se déploie sur tous les continents ! Spécialiste de la technologie VoiceXML, la société française Idylic, dirigée par Cédric Buzay, annonce la signature d'un accord avec Sonatel Mobiles (filiale de France Telecom) pour le déploiement d'un portail vocal au Sénégal, fournissant des services en langue française et en wolof.

La prestation a consisté à mettre en place la plateforme Voice XML Phonic Telecom puis à fournir des contenus et faciliter l'intégration de contenus produits localement, en partenariat avec DioraNews.

Souvent associée à la reconnaissance ou à la synthèse de la parole, la technologie VoiceXML est principalement utilisée pour automatiser les centres d'appels et dans le cadre de portail "média" soutenus par des opérateurs télécoms.

Ce nouveau contrat permet en tout cas à Idylic de revendiquer désormais 20 clients dont 5 opérateurs, issus de 7 pays différents, représentant un total de 1.8 million de minutes de communication par mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top