GameLoft et Musiwave s'installent sur Vodafone Live

30 octobre 2002 à 00h00
0
Gameloft et Musiwave, annoncent simultanément un accord de distribution avec Vodafone pour son portail mobile multimédia Vodafone Live

La télédistribution numérique continue son expansion. L'éditeur français de jeu java Gameloft, détenu par la famille Guillemot (UbiSoft) tout comme Musiwave (ex Musiwap), spécialiste des sonneris polyphoniques, annoncent un accord de distribution avec Vodafone, numéro 1 mondial du GSM, pour son portail mobile multimédia (wap, cHTML, java, mms) "Vodafone Live".

Successeur de Vizzavi, Vodafone Live vise une audience potentielle de plusieurs dizaines de millions de clients en Europe d'ici quelques années et constitue donc un canal de distribution privilégié pour les jeux de GameLoft, également présents sur le site de l'éditeur ou sur d'autres portails dédiés aux téléchargement "over the air". Les jeux GameLoft coûteront entre 1 £ et 5 £ et GameLoft devrait pouvoir conserver environ 60% (estimation) de cette somme, collectée directement sur la facture des abonnés Vodafone Live. Spécialiste des sonneries polyphoniques (16 tons), Musiwave proposera également des photos d'artistes et des logos associés au monde musical.

“Nous sommes très heureux de travailler avec VODAFONE. Ensemble, nous lançons avec Vodafone Life ! le premier service pan-européen de téléchargement over-the-air”, commente Michel Guillemot, Président de GAMELOFT. “Les clients de VODAFONE ont ainsi accès à une expérience inédite sur leur téléphone avec de grands jeux d'action plusieurs fois récompensés. Gameloft continuera d'enrichir son catalogue de jeux pour leur offrir toujours plus de fun.” complète t'il dans un communiqué.

Tout comme son concurrent bordelais In-Fusio, Gameloft a longtemps tâtonné entre les différents formats (wap, sms, java, pocketPC, PalmOS, etc...) disponibles sur les terminaux mobiles. Mais l'adoption par les principaux constructeurs de machines virtuelles java J2ME et l'achat massif de terminaux multimédia par les grands opérateurs pourrait changer la donne et faire de ces jeunes sociétés de dignes successeurs pour les grands frères du jeu vidéo français Infogrames ou UbiSoft.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alcatel réduit sa dette, son cours s'envole de 40%
AOL teste l'intercompatibilité entre ICQ et AIM
Bruxelles inflige une amende de 149 millions d'euros à Nintendo
Esker renforce son offre DeliveryWare et réorganise ses activités
SFR va ouvrir un pôle informatique à Achères (78)
AOL teste l'intercompatibilité entre ICQ et AIM
Alcatel réduit sa dette, son cours s'envole de 40%
Esker renforce son offre DeliveryWare et réorganise ses activités
SFR va ouvrir un pôle informatique à Achères (78)
Bruxelles inflige une amende de 149 millions d'euros à Nintendo
Haut de page