Vivendi pourrait sacrifier son pôle environnement pour garder Cegetel

26 octobre 2002 à 00h00
0
A la recherche de liquidités, Vivendi pourrait abandonner son pôle environnement afin de garder le contrôle sur le lucratif Cegetel et sa pépite SFR

Jean-René FOURTOU semble vouloir tenir tête à Chris GENT... A la recherche de liquidités, le groupeVivendi-Universal pourrait abandonner son pôle environnement, pourtant activité historique du groupe, afin de garder le contrôle sur le lucratif Cegetel et sa pépite SFR.

En effet, selon le journal Libération, le groupe français travaillerait sur un scénario de scession rapide de ses 40,9% dans Vivendi-Environnement. Une première tranche de 20% pourrait être cédée à des institutionnels français (10%) et à Kuweit Investment Office (10%) dans les prochains jours. KIO avait déjà participé au financement de Aventis, l'ancienne société de Jean-René FOURTOU.

Valorisé 10 milliards d'euros en bourse, cette session du pôle environnement pourrait procurer environ 2 milliards d'euros à Vivendi-Universal, auxquelles s'ajoutent les 1,25 milliards de la vente du premier bloc de VUP et les éventuels 1 ou 2 milliards d'euros pour Houghton Mifflin.

Face à la puissance financière de Vodafone, qui convoite les parts de SBC et BT dans Cegetel afin d'en prendre le contrôle, Vivendi Universal, tout en luttant pour sa propre survie financière, serait donc en mesure de réunir les quelques 4,2 milliards d'euros nécessaires pour racheter au moins les parts de British Telecom, en actionnant sa clause de préemption avant le 10 novembre. A suivre...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chirac dénonce les politiques européennes en matière de licences UMTS
Chirac dénonce les politiques européennes en matière de licences UMTS
Vivendi pourrait sacrifier son pôle environnement pour garder Cegetel
Tiscali et Olitec lancent l'ADSL à 0 euro jusqu'en février 2003 !
'Créer en France' propose 4 services aux informaticiens indépendants
Chirac dénonce les politiques européennes en matière de licences UMTS
Chirac dénonce les politiques européennes en matière de licences UMTS
Vivendi pourrait sacrifier son pôle environnement pour garder Cegetel
Microsoft lance un clavier et une souris Bluetooth
Pénurie de chips GeForce4 Ti4200 et 4600
Haut de page