OrangeLab veut séduire les développeurs "mmm"

0
L'opérateur GSM Orange lance "OrangeLab", un site web destiné aux professionnels du mobile multimédia.

L'offensive internet mobile se confirme chez Orange. Quelques jours après avoir dévoilé une offre WAP GPRS très agressive, l'opérateur GSM annonce l'ouverture de "OrangeLab", un site web destiné aux professionnels et aux développeurs du mobile multimédia.

Surfant sur le succès de l'offre SMS+, OrangeLab souhaite rapidement fédérer plusieurs centaines d'éditeurs de services mobiles sur son site. Ce dernier couvre aussi bien des problématiques techniques (dossiers sur la géolocalisation, le WAP, le GPRS, bientôt le MMS et Java), commerciales (promotion de l'offre SMS+, promotion de l'offre clicPaiement / w-Ha) voire financières (orientation vers Inventmobile, l'incubateur d'Orange et Wanadoo, et Innovacom, la société de Capital-risque de France Telecom).

Qualifié "d'agence matrimoniale" entre éditeurs, développeurs et clients, par Guy LAFARGE, directeur marketing d'Orange, le site revendique le statut de "communauté" puisqu'il dispose également d'un annuaire BtoB des développeurs internet mobile en contact avec Orange, de nombreuses bases de données et FAQ et d'un puissant moteur de recherche.

Avec 1.5 millions de mobinautes (utilisateurs du WAP), surfant 12 minutes par mois en moyenne, Guy LAFARGE estime que le WAP est déjà un succès. Toutefois, ce dernier ambitionne de séduire assez vite 5 millions de nouveaux utilisateurs (sur un total de 18 millions d'abonnés en France) avec pour objectif de générer 25% des recettes d'Orange sur les services data, fin 2004.

Outre le portail Orange.fr, la priorité devrait donc être donnée aux kiosques, via SMS+ ou clicpaiement, pour promouvoir le téléchargement d'applications java (In-fusio est cité en exemple), l'abonnement à des services de push SMS/MMS (Orange confirme le choix du MMSc Ericsson) ou l'accès à des sites mobiles (WAP ou HTML light sur PDA).

Distribuant déjà des packs de téléphones multimédia à écran couleurs (SonyEricsson T68i, Samsung T100, Philips Fisio 620), Orange devrait lancer à la rentrée de nouveaux terminaux comme le médiaphone HTC (clône du xda d'O²), un PocketPC/téléphone GPRS, customisé spécifiquement pour Orange, afin d'accélérer l'adoption de services multimédias par les mobinautes.

A l'instar du i-mode japonais, qui génère près d'un milliard d'euros par an pour les éditeurs, l'internet mobile européen commence donc (enfin) à s'organiser. Reste à savoir si les mobinautes européens feront preuve du même enthousiasme que leurs homologues nippons.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top