PalmOS et Symbian veulent des processeurs rapides

16 décembre 2001 à 00h00
0
Après WindowsCE, c'est au tour de PalmOS version 5 et de Symbian d'annoncer leur portage prochain sous architecture ARM

Le succès du iPaq de Compaq, premier ordinateur de poche cadencé à 206 Mhz grâce au processeur Intel StrongArm semble avoir inspiré les éditeurs de système d'exploitation. Après WindowsCE (PocketPC), c'est au tour de PalmOS d'annoncer le support d'une architecture ARM 7 pour son futur OS v5 sous 32 bits et de Symbian v 6.1d'annoncer son portage sous l'architecture Intel StrongArm
L'arrivée prochaine d'applications multimédia, en ligne ou locale, sur les terminaux mobiles, impose à ces deux éditeurs d'adopter des Processeurs plus rapides. Jusqu'à présent, les processeurs DragonBall pour produits sous PalmOS (Palm, Handspring, Sony) ne dépassaient pas les 33 Mhz, les rendant difficillement compatibles avec la lecture de fichiers audiovisuels.
Ce choix pourrait néanmoins pénaliser lourdement l'autonomie des futurs terminaux mobiles. Ainsi, pratiquement aucun PocketPC 2002 (Nec, Compaq, Casio, HP, Toshiba), ne semble en mesure de dépasser les 15 heures d'autonomie.
Autonomie ou Multimédia ? les mobinautes auront certainement le choix.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Nintendo Indie World : le résumé des annonces
Sites 5G ouverts : Orange et Free toujours très en avance sur leurs concurrents
Paper Mario: The Origami King sur Nintendo Switch voit son prix chuter !
Les meilleures batteries externes pour éviter le coup de la panne
Surveillez votre ligne avec la balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 à prix cassé
Comparatif des meilleures batteries externes (2021)
Amazon Music Unlimited : profitez de 3 mois gratuit pour découvrir le service de streaming Amazon
Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Haut de page