Accord d'interopérabilité entre Nokia, Ericsson et Motorola pour le MMS

02 novembre 2001 à 00h00
0
Les 3 équipementiers Nokia, Ericsson et annoncent un accord d'opérabilité pour la technologie MMS de mini message multimédias

Le "Push mobile" franchit une nouvelle étape. Les 3 équipementiers Nokia, Ericsson et Motorola, leader sur le marché de la téléphonie mobile, annoncent un accord d'opérabilité pour la technologie MMS de mini message multimédias.

Surpris par le succès du SMS, un format d'échange de mini messages plébiscité par les mobinautes, les équipementiers cherchent donc à élargir le marché en proposant avec le MMS le support des fichiers audiovisuels. Mini clips vidéos, bandes annonces de films, dessins animés, photos, musique : les opérateurs disposent avec le MMS d'un canal de diffusion de produits à valeur ajoutée autrement plus intéressant que le SMS ou son cousin l'EMS.

“Tout comme le reste de l'industrie du téléphone, Nokia estime que le MMS connaitra le même succès massif que le SMS et qu'il deviendra un service pour un marché de masse, dès le début 2002. L'interopérabilité est une étape naturelle de notre développement et nous nous engageons à prendre les mesures nécessaires pour rendre cette technologie aisément accessibles aux consommateurs" indique Janne Jormalainen, Vice President, Product Marketing, Nokia Mobile Phones.

Standard ouvert, la technologie MMS a été approuvée par le 3GPP, le WAP Forum et d'autres industriels comme Sony ou encore Siemens. Pour le moment, seul le T68 Ericsson supporte cette technologie.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

TDK lance un adapteur USB / Bluetooth
Les américains sont de fervents adeptes des groupes de discussion
L’affaire Microsoft se dirige-t-elle vers un règlement amiable ?
Trivium lance la V3 de son logiciel KM, SEE-K
Symbian dépasserait PalmOS et WinCE sur le marché européen
TDK lance un adapteur USB / Bluetooth
Les américains sont de fervents adeptes des groupes de discussion
L’affaire Microsoft se dirige-t-elle vers un règlement amiable ?
Trivium lance la V3 de son logiciel KM, SEE-K
Symbian dépasserait PalmOS et WinCE sur le marché européen
Haut de page